3D DVD Moi, Tonya_0

« Moi, Tonya » en DVD et Blu-ray,  est sorti le 21 juin dernier, deux éditions tous deux réalisées par  France TV Distribution.

Un biopic étonnant réalisé par Craig Gillepsie. et par son sujet et par son traitement, dont la sortie vidéo est l'occasion de revenir sur un de ces très bons films du début d'année 2018.

ON y revient sur l'histoire assez incroyable de Tonya Harding ,fait divers sportif qui bouleversa l'Amérique au milieu des années 90.

L'histoire d'une   patineuse américaine qui créa la surprise en 1991 en réussissant pour la première fois un triple axel en compétition et qui s’est surtout  trouvée mêlée à un scandale aux JO de 1994, lorsque son mari a été impliqué dans l’agression de la patineuse Nancy Kerrigan, entrainant pour la pauvre ( ?) Tonya Harding une exclusion à vie de la compétition.

 

moi-tonya-002-620x413 Etant assez jeune à l'époque, je n'avais pas forcément connu tous  les tenants et aboutissants de cette affaire aussi incroyable que grotesque et c'est tout l'intérêt de ce  Moi, Tonya, d'apporter sa vision des faits sous la forme d’une farce faussement documentaire , multipliant notamment témoignages face caméra.

Le parcours particulièrement chaotique de la principale suspecte est examinée, de son enfance douloureuse , jusqu’à l’incident qui bouleversera sa carrière et qui mettra tous les projecteurs du monde entier sur elle .

Coincée entre  une mère particulièrement odieuse et acariâtre qui a voulu faire d’elle une championne à tout prix à la rencontre  à 15 ans à celui qui deviendra son mari  et qui va vite montrer une facette tout aussi violente que sa maternelle, Tonya est mal barrée.

Le film la décrit ainsi comme un victime expiée, sorte vilain petit canard loin de l'image de l'"American Dream" que semble bien plus incarner sa rivale Nancy Kerrigan  qu'on voit finalement très peu dans le film).

Le long métrage nous montre que Tonya n’a rien de l’Américaine parfaite, sorte de produit de l’éducation complexe et sans tendresse qu’elle a reçu ses 20 premières années .

Ccomédie grinçante, décapante  qui nous montre les revers de l'Amerique idéale,  Moi Tonya est une farce réjouissante qui envoie valdinguer les codes du biopic classique , qui se base sur les témoignages divergents des différentes personnalités présentées et de ce qui a été publié dans les tabloïds.

Margot Robbie trouve avec ce film l'un de ses premiers grands rôles au cinéma. et son face à face avec Allison Jeanny  qui incarnant LaVona Fay Golden, la mère de Tonya ( performance géniale récompensé d'un un Golden Globe et un Oscar du meilleur second rôle) est vraiment jouissif.

Grâce à une construction dramaturgique foncièrement originale, cette belle satire des USA où l’apparence prend soouvent le pas sur le talent est de surplus dotée d’une énergie surprenante et une bande musicale rock détonante.

Une vision surement un peu subjective, redorant sans doute un peu trop le blason du vilain petit canard des USA, mais qu'importe le film emporte largement l'adhésion .

Une excellente surprise à rattraper en vidéo !!

tonya7

 

 

 

CONTENU :

- Le film

- Bonus (5 scènes coupées) de 17 minutes environ).