Beaucoup de sorties notables en DVD en cette semaine d'août 2018  : on a déjà parlé du décevant Place Publique la semaine passée, et du très bon "La fête est finie" hier soir,   on continue ce midi avec 4 autres films dont on voulait vous signaler la sortie, pour de bonnes ou de mauvaises raisons..

 

unnamed-3 On commence  cette revue par  le touchant « Candelaria » du Colombien Jhonny Hendrix Hinestroza sorti le  22 août en DVD  est non pas colombien, mais cubain puisqu' il a été tourné à La Havane et qu'émane du film un vrai parfum aussi envoutant qu'un cigare cubain ( Loi Evin, si tu nous regardes).

Cette  comédie douce-amère s'attache aux pas d'un vieux couple qui s'invente, le temps  de l'embargo qu'a connu Cuba au début des années 90, un nouveau souffle grâce à une caméra trouvée par hasard.  éjouant les multiples pannes d’électricité. Leur amour est à l’image de ce pays usé.

Comment l'amour peut faire face aux privations du quotidien est est le meilleur moyen de survivre dans l'adversite?

 La réponse se trouve dans ce  joli conte doux amer, qui nous montre un Cuba dans lequel la figure de  Fidel Castro  est extrêmement présente  dans lequel la musique prend une part importante, Cuba oblige..

 Une jolie ballade, nostalgique et musicale, qui nous séduit et nous émeut et qui mérite une visibilité plus grande que lors de sa sortie en salles...

  Sortie 22 août en Steelbook Blu-Ray, DVD et VOD)

 

1_© 2017 - Antorcha Films_Photo Aldo Dalmazzo

 CANDELARIA Bande Annonce (2018) Comédie VOST

 

3D_ESCOBAR_DVDOn embraye aussitot  sur le virevoltant ESCOBAR, un film de Fernando León de Aranoa avec Javier Bardem et Penelope Cruz.

 Une chose est certaine : Pablo Escobar n'en finit pas de fasciner les cinéastes du monde entier:  l'un des plus grand narcotrafiquant  de notre époque est devenu qu'on le veuille ou non, une sorte de star mondiale que la télé (la série Narcos par exemple )  ou l'opinion publique aurait tendance  à sacraliser .

 Le long-métrage , réalisé par l'espagnol Fernando León de Aranoa, est basé sur l'ouvrage de la journaliste Virginia Vallejo qui eut une relation avec celui qu'on surnommait El Patrón."Pablo je t’aime, Escobar je te hais" ( paru aux édiions J’ai lu).

Le parcours d'Escobar est donc raconté  du point de vue de sa maîtresse, la journaliste Virginia Vallejo et c’est donc le personnage de Penélope Cruz qui raconte l'empire d'Escobar.

Présenté à la dernière Mostra de Venise, ESCOBAR tente d'aller à l'encontre de cette sanctification généralisée et tente de nous montrer une personnalité vraiment complexe et contradictoire de celui qui fut incontestablement un des plus grands criminels de l’histoire.

Escobar-Penélope-Cruz

"Escobar" est un film qui baigne dans l'opulence le spectaculaire,  parfois certes à la limite de l'outrancier au dépens de la crédibilité des faits .

Le récit s'appuie sur une  progression narrative efficace toute hollywoodienne,  les séquences spectaculaires s'enchaînent vite , quitte à s'éloigner de la véracité des faits (on peut notamment comparer avec les mêmes faits décrits dans le livre de Vallejo) pour s'atacher à nous montrer à quel point le personnage principal dépeint dans le film est prêt à tous les excès pour satisfaire sa soif de puissance.

Pas totalement convaincant mais assurément captivant et terriblement efficace !

 Escobar est disponible en DVD, STEELBOOK Blu-Ray et VOD.

 

 strabngersOn prend un virage vers l'horreur ensuite avec  STRANGERS PREY AT NIGHT qui sort en DVD et en  Blu Ray depuis le 21 août  chez TF1 studio .

C'est la  suite de  "The Strangers" sorti en 2008,   un film hélas resté inédit chez nous) mais qui avait connu un beau succès dans le monde et qui a acquis un petit statut d'oeuvre culte avec les années.

Il aura donc fallu une décennie  pour le second volet. Devant la caméra, on retrouve, à la place du couple Liv Tyler/Scott Speedman, Christina Hendricks, Martin Henderson (Grey's Anatomy) et Bailee Madison (Le Secret de Térabithia, Don't Be Afraid of the Dark).

A Baz'art on est un peu partagés sur ce film: certains ont trouvé que l'ambiance est bien angoissante à souhait et le réalisateur sait y faire en terme de cadrages et mise en scène pour que le danger et la folie puissent survenir de partout alors que d'autres trouvent le film vain, se contentant de copier allégrement les grnads cinéastes du genre, de Carpenter à Tobe Hopper  sans y apporter une once d'originalité.

Quoiqu'il en soit, ce film d'horreur reste idéal  pour frisonner en cet été particulièrement caniculaire!

 STRANGERS : PREY AT NIGHT Nouvelle Bande Annonce VF (The Strangers 2)

 

 

unnamed-3

On on finit cette revue de DVD,  hélas avec un ratage total , le Kings de Deniz Gamze Erguven,la réalisateur du sublime Mustang,  premier film percutant, touchant et d'une finesse rare.

Ce film promettait énormément et avait tout pour être un des grands films de cette année 2018 premier film en anglais de la réalisatrice franco-turque qui avait frôlé l'Oscar du meilleur film étranger pour Mustang, s'attaque aux émeutes raciales qui ont embrasé Los Angeles en 1992.

Malgré la présence au générique d'Halle Berry et de Daniel Craig, le résultat final laisse assez pantois et on comprend assez vite pourquoi l'accueil critique a été glacial et que très vite, le film a gagné une bien mauvaise réputation et on se demande même si la jeune cinéaste a eu le final cut de son film .

Autour de l'affaire Rodney King,  drame adolescent sous fond de racisme et de violences policières, la réalisatrice franco turque livre un film qui semble à des années lumières de son Mustang : le film donne l'impression de ne jamais savoir t où il va et empile les thématiques et les tonalités différentes ( du drame social à la comédie burlesque)   sans aucun film conducteur et en finissant assez vite de perdre son spectateur, bien vite agacé par les cabotinages forcenés des stars Halle Berry et Daniel Craig, assez ridicules.

Sur un sujet proche, le Detroit de Bigelow, pourtant un peu démonstratif nous a semblé pourtant bien plus réussi, sans parler des films de Spike Lee qui sont eux à des années lumières - on vous parle de son dernier très prochainement :  comme quoi les meilleures intentions n’accouchent pas forcément des meilleurs films, loin de là !!

Photo Halle Berry

 

KINGS Bande Annonce (2018) Deniz Gamze Ergüven, Halle Berry