Quand on parle de la rentrée littéraire, on a trop souvent tendance à oublier que c'est aussi la rentrée des poches, et pourtant en termes de ventes, c'est bien, celle-ci, accessible à toutes les bourses , qui est la plus populaire..

C'est donc l'occasion idéale d'aller faire un petit tour sur cette rentrée de poches et vous dire nos 5 derniers coups de coeur en la matière., catégorie romans(on reviendra sur les  essais prochainement)  :

 6789-cover-jackals-5b0c0b23b3122

1. Une assemblée de chacals, S. Craig Zahler ( Gallmeister ) 

"Les hurlements de Jessica se transformèrent en sanglots hystériques ; Charles essuya la bile de sa bouche et s’agenouilla à côté de sa femme qui poussait des cris déchirants.L’ombre des jumeaux tombait sur le couple venu d’Arizona,mais aucun d’eux ne leva les yeux vers ses persécuteurs. Charles enveloppa le doigt de Jessica dans un mouchoir pour stopper le saignement et pensa à Jésus Christ pour la première fois depuis leur mariage.

Une voix grave au fort accent irlandais dit :— Ce n’est jamais difficile de vous retrouver, les garçons.Allons-y.

— Oui, m’sieur, répondit le loquace."

S. Craig Zahler est un romancier qu'on connait aussi en tant que  réalisateur puisqu'il faut savoir que ce S. Craig Zahler a réalisé « Bone Tomahawk » avec Kurt Russell en 2015,  un western de terreur, reprenant le thème de l’enlèvement par des Indiens cannibales  disponible en France seulement en VOD, sans être passé par la case salles. et  cette dimension "série B" ( voire Z)  imprègnait ainsi  tous les pores de son film noir  100% pur jus.

Rebelote avec cette assemblée de chacals, western qui lorgne sur les mêmes ingrédients que son précédents romans  à savoir une violence poussée jusqu’à l’extrême  un humour noir bien marqué,  à l’ironie bien mordante, des dialogues cinglants que ne renierait pas Tarantino  himself.

 Ce roman re dynamite  les codes du western noir, c’est un livre puissant, noir qu’on dévore. cela va vite très vite. Pas mal de scènes sont dérangeantes et me font penser au film  Dans son premier livre l’auteur avait déjà posé ses marques, et continue cette action pure et dure.

S. Craig Zahler,   maîtrise parfaitement le genre et avec une écriture très visuelle, très cinéma, et un rythme frénétique  prend  néanmoins le temps,d’installer ses personnages, sans oublier de faire l'adrénaline et la tension au maximum,  jusqu’à une confrontation finale  bien tendue et explosive inhérente au  genre.

Bref, un  parfait western de série B, féroce et joussif en diable  qui ne se limite pas au simple exercice  de style, on prend!!

S. Craig Zahler, Une assemblée de chacals Gallmeister, collection Totem Traduit par Janique Jouin-de Laurens. 366 p.

 2. Le coeur battant de nos mères Britt Benett (J'ai lu)

 

meres"Nous n'aurions pas du faire ca . Mon être spirituel est affligé. Mais Candice avait refusé de se sentir coupable. Ils n'avaient obligés cette fille en rien. Une fille qui ne voulait pas d'enfant trouvait toujours un moyen de s'en débarasser. La meilleure solution , la solution chrétienne c'était de lui faciliter les choses. Ensuite elle pourrait partir à l'université et sortir de leurs vies. Ce n'était pas une issue parfaite, mais dieu soit loué : le drame avait été évité".

  Classé dans les meilleures ventes de livres en 2016 aux États-Unis, l'intrigue  de ce "cœur battant de nos mères" a pour toile de fond une communauté noire d’une Californie strictement régie sous la religion, qui aura pour nom le Cénacle.

 Une des belles idées du roman est que l'histoire va être racontée par un chœur de membres féminins d'un certain âge- les mères du titre-, occupant un rôle assez similaire à celui que tient, le chœur dans les tragédies antiques,  conférant à cette histoire des relents de fatalité et de caprice du destin présent dans toute bonne tragédie que ce soient.

 Les mères vont donc nous narrer le destin tragique de  Nadia, 17 ans au moment du début du livre, dont la mère s'est suicidée de façon violente et inexplicable quelques mois plus tôt la laissant avec un père déboussolé, et qui va accidentellement tomber enceinte du fils du pasteur....

  Faut-il garder un enfant à 17 ans dans une communauté ou les rapports sexuels en dehors du mariage sont très mal vus et où les rumeurs et qu'en dira t- on priment sur tout le reste et où la crainte du racisme, même dans l'Amérique d'Obama ?  Voilà un des nerfs de l'intrigue du "cœur battant de nos mères", qui de manière plus large encore, va nous montrer les relations d'un triangle amoureux évoluer au fil des années...

Comme dans tout grand roman, un simple détail, un infime regard viendra troubler l'ordre établi, et Brit Bennett n'a pas son pareil pour dessiner des portraits d'individus qui semblent si proches de nous, enfouis dans les non-dits et les secrets qu'on traine toute sa vie comme un boulet.

Cette très belle histoire d'amour et d'amitié, écrite avec une plume élégante et intemporelle (le roman pourrait tout à fait se situer dans les années 60/70 comme on le pense au début), Hollywood n'aura pas manqué de vite la repérer  puisqu'on sait que Warner Bros va bientôt l’adapter  au cinéma.

A noter qu'on vous fait gagner 5 exemplaires de ce formidable livre jusqu'au 11 septembre

 3. Et soudain le liberté; Evelyne Pisier et Caroline Laurent, ( Pocket Editions)

et soudain

 " Que pouvait elle lui dire? . La défaite l'avait rongé de l'intérieur, son corps s'était vengé. Elle ne le trouvait pas moins séduisant ainsi, mais c'était un fait, il avait changé.Lui même avait blémi face aux miroir. De telles choses arrivaient  donc parfois. C'était insensé."

 « Et soudain, la liberté »  trouve son  originalité  par sa conception : roman écrit à deux voix,  Evelyne Pisier et Caroline Laurent,   deux femmes qui n'auront passé que six mois ensemble.

En effet, la première étant décéde d’une grave maladie et la seconde, son éditrice devenue sa biographe,   tentant de porter le message de la première en lui restant  le plus fidèle  possible et on rendra grâce à Caroline Laurent d'avoir porté ainsi  la  salutaire voix d'Evelyne Pisier.

On voit à quel point cette relation d’abord professionnelle s'est immédiatement transformée en une amitié  réciproque, faite d'admiration et de compréhension mutuelle.

  Ce livre, alterne d’une part le récit d’une vie, celle de Lucie ( le nom du personnage d’Evelyne), l’histoire de ses parents, de sa mère Mona qui fut si importante et d’autre part la voix de Caroline, l’éditrice du roman qui nous parle de son lien avec Lucie/’Evelyne,

Ce récit doux et sensible, plein de sincérité, se mue vite en une ode à la liberté, aux combats nécessaires pour  acquérir les droits que toute femme se doit d'obtenir  : un récit entre fiction et roman qui montre combien ces destinées  sont peuplés de lutte sans merci  entre désir et contraintes et désir de se réaliser pleinement et librement.

Ce récit est écrit  à quatre mains  avec une belle fluidité,  par  deux femmes unies par une amitié  fulgurante  et qui laisse irriguer une émotion douce et sincère.

4 Equateur; Antonin Varenne( Le Livre de Poche)

 equateur

 « Il disait qu’à l’équateur le monde tourne à l’envers, que les rêves sont vrais et les vérités si solides qu’on les trouve en pépites dans des mines de sable. L’air y est si léger qu’il n’arrête plus le regard et on peut voir à des miles de distance. On ne travaille plus une fois franchi l’équateur, parce que les efforts n’existent plus grâce à la gravité inversée. La force n’existe plus. La violence épuise ceux qui l’éprouvent et ils ne peuvent plus bouger. »

Lincoln City, Nebraska. Mettons nos pas dans ceux d’un aventurier poète en l’an de grâce 1871. Pete Ferguson, ancien déserteur d’une guerre fratricide, cavalier solitaire fuit, fuit en avant pour oublier sa vie au fur et à mesure qu’il l’écrit. Triste cavalier poète qui dans un journal intime s’adresse à des gens qui ne sont plus là.

Chasseur de bisons au Kansas, révolutionnaire au Mexique, explorateur des ruines du peuple Xincas au Guatemala, chercheur d’or en Guyane, Pete dans sa quête sans fin découvrira l’amour et le pardon dans les bras de Maria belle jeune femme libre qui sait ce que se donner veut dire.

« Equateur » est un roman d’aventure qui a du souffle, on aime ce héros au lourd passé, immédiatement on désir partir, souffrir et aimer avec lui.

Antonin Varenne  est un écrivain terriblement doué: il parvient à rendre attachant le moindre personnage même secondaire, la quête du héros devient un long poème qui embarque le lecteur au XIXe siècle sur un autre continent, laisser vous emporter le dépaysement est assuré.

5 Le vertige des falaises, Gilles Paris ( J'ai lu)

 

paris"La petite m'inquiète. Pas une larme pour pleurer son père. Elle n'est heureuse qu'au bord des falaises. Aucun d'entre nous ne s'y risquerait, car à certains endroits, la terre s'effrite et la chute serait inévitable. Le chemin qui bifurque après nos maisons longe ces hauts escarpements sur des centaines de mètres. "

Après le best-seller "Autobiographie d'une Courgette", on  attendait avec énormément d’impatience le nouveau roman de Gilles Paris.

Dans celui-ci qui porte le titre (qui fait très saga de l’été sur France 2) du  "Vertige des falaises",   Gilles Paris signe  un roman choral  qui se dévore comme une grande saga romanesque estivale, et dans lequel le tumulte des sentiments jaillit des plus sombres secrets  familiaux.

Le nouveau  roman de Gilles Paris se déroule en majeure partie sur une Île perdue au milieu de nulle part.  Cette île, où tous ses habitants se connaissent, s'épient, une île très difficile à localiser géographiquement- on pense cependant aux iles bretonnes ou aux iles anglaises- est presque un personnage à part entière du livre ...

Gilles Paris tisse un roman choral parfaitement maitrisé avec différentes narrations de personnages ainsi qu'un  bel hommage aux femmes de toutes les générations .

Comme dans tout bon roman choral,  le puzzle narratif mis en place par Gilles Paris est parfaitement élaboré : les différentes voix brouillent les pistes, nous font sans arrêt changer de perspective. On revient sur le récit d'autres personnages pour confronter les versions, qui ont des similitudes mais ne coïncident jamais vraiment. Qui détient la vérité ? Qui ment ?

Seules les dernières pages de cet addictif "Vertige des Falaises" dévoileront les secrets de cette famille,  comme dans tout bon page turner qui se respecte.

NB : ce roman est À paraître le 12/09/2018

Pour ceux qui voudraient en savoir plus ce livre, sachez qu'on avait longuement interviewé son auteur en juin 2017