waldheim

 " Vous voyez , pour moi, les ennuis graves ne dépassent pas la dimension du jeu. Attendez que je remette de l'ordre: c' est ça, après une série de défaites aux échecs, l' homme du jeu de go m' a demandé si je ne préférerais pas un jeu plus calme que ces parties éclair que nous faisions, nommé le go, jeu chinois de stratégie et d' encerclement. J' ai été initié aux règles en une soirée, à la fin de la semaine je remportais ma première victoire. Je n' ai pas pensé qu' un homme aussi sinistre que ce joueur de go pouvait me laisser gagner pour m' encourager. Je me suis attribué tout le mérite de la victoire."

Jeff Valdera est un écrivain reconnu. Un matin il reçoit la carte postale de l'hôtel fin de siècle en Suisse où, adolescent, il passait le mois d' août en compagnie de sa tante célibataire, au verso un texte abscons.
Davos fin des années 70, un pan oublié de son adolescence lui revient rapidement. La machine à remonter le temps est en marche et Frieda Steigl, la fille d' un résident de l' hôtel Waldheim est aux commandes.

Commence alors une bataille de mémoires entre Jeff et Frieda. Cet été 1976, Jeff aurait informé involontairement des agents de la Stasi et entraîné ainsi le démantèlement d' un réseau de passeur entre la RDA et la Suisse.
Mais Jeff a, lui, d' autres souvenirs, il a seize ans et ne rêve que de jeunes filles en fleurs et cet été, dans cet hôtel morne, il trompe son ennui entre varappe et jeux de société, aveugle à l' affrontement d' un joueur d'échec et d' un joueur de go dans la salle de jeu de l' hôtel.
De la viande des Grisons à la place de la madeleine, le retour à Davos risque d' être âpre pour Jeff Valdera.
Formidable roman intime et politique. Roman sur la fin de l'adolescence mais aussi roman d' espionnage à la Hitchcock, unité de temps et unité de lieu, le rideau de fer se déchire. François Vallejo s' amuse avec le lecteur, mais c'est aussi notre propre mémoire qu' il interroge.
Proust revu et corrigé par Graham Green et survolé par l' ombre de Thomas Mann. Un très bon roman.
Hôtel waldheim; François Vallejo- Editions Viviane HAMY