LE GRAND BAIN_AFFICHE_

Hier soir, j'ai eu la chance d'assister à la projection du "Grand bain", film plein de sensibilité et d'humour et grâce auquel on a envie de se jetter à l'eau...

Si les acteurs sont particulièrement noyés dans ce « Grand bain » plein de vagues et de tourments qu’est leur vie car ils n'ont pas le travail ou la famille de leur rêve ils parviennent à sortir de l’eau grâce à un sport qui finit par les réunir : la natation synchronisée masculine…

 

IMG_0482

Même si cette activité ne semble pas très virile aux yeux de certains, elle va leur apporter tellement qu'ils oublient cette absence de virilité et font totalement fi du jugement des autres...

Nos hommes  vont alors commencer à délaisser les médicaments, les crises de nerfs pour laisser place à l’amour du sport que va leur transmettre leurs entraineuses qui ont toutes deux des manières d’enseigner bien différentes mais ceci va finir par porter ses fruits…

Chaque jeudi soir, moment qu’ils attendent tous, ils se retrouvent aux entrainements, se racontent leur vie et ne se « jugent pas » ou du moins essayent. Ils tentent de jouer les psychologues chacun leur tour même si cela n’est pas toujours concluant…

IMG_8337

Comme l’a très justement dit Gilles Lellouche avant la projection : « Dans ce monde on a tous besoin de partager, d’échanger malgré les barrières socioprofessionnelles » et cela fait  sacrément du bien de voir que malgré les différences, ces personnes plongées dans ce "Grand bain" dans lequel il est parfois difficile de rentrer, on peut parfois transformer sa vie et faire de ce bain un jeu d'enfant.

Un grand merci à Gilles Lellouche pour ce film plein de sensibilité et à ces acteurs qui parviennent à nous faire comprendre que malgré les difficultés, on peut toujours se relever et sortir de l'eau...et qu'un carré peut rentrer dans un rond et inversement.

Et on est prêt à parier (un bon bain d'eau froide?) que le public devrait être des masses à plonger avec les héros du grand bain dès le 24 octobre en salles...

 

Merci à Isaure, nouvelle rédactrice de Baz art pour cette belle chronique du film de Gilles Lelouche...