40377651_1363461703757522_1589466052201283584_o

 “Un fou généreux.”  Simone Signoret

“J’aimerai travailler avec vous mais vous me faites peur.”  François Truffaut
“Un professionnel de la profession” Jean-Luc Godard
“ Un sale con que l’on ne peut qu’aimer.”   Baz’Art
Delon résiste à tout le monde, à toute les biographies, à toutes les hagiographie comme à toutes les descentes en flamme. Tant de choses ont déjà été écrites, ses mentors, ses femmes, ses amis de tous bords et parfois border-line,les affaires, la politique, les trahisons, bref, ses amis, ses amours, ses emmerdes.
Avec “Un problème avec la beauté” Jean- Marc Parisis ose l’empathie amoureuse dans une biographie romanceée.
En survolant soixante années de la vie de l’acteur c’est aussi la France et son histoire que l’on revisite avec les yeux gris-bleu du plus bel animal que le cinéma nous ai donné.
Car c’est vrai qu’il est beau, la caméra ne voit que lui, Visconti l’a tout de suite remarqué, dans les scènes collectives de “Rocco et ses frères “ il crève l’écran. Tancrède à Palerme, Ripley à Ischia, Charlus à Paris, il peut tout joué dommage que son sale caractère lui ai fait parfois gaspiller son talent.
Beau libre et seul pourquoi peut-on tout lui pardonner à Delon, ses amitiés avec des marlous marseillais,  yougoslaves  ou de Montretout?

5369a0ee545e2050b8e67907eb3ad572

Pourquoi lui pardonner sa mégalomanie, ses colères et ses déclarations hasardeuses, tout simplement parce qu’il  fut non seulement l’acteur mais surtout le producteur du prodigieux et nécessaire film de Joseph Losey,
“Monsieur Klein” sans lui ce film n’aurait jamais pu se monter, c’était la première fois en France que le grand public entendait parler de la rafle du Vel d’Hiv, nous étions en 1976 et le film est reparti bredouille de Cannes...
Mauvais timing, la sélection officielle de 1976 était certainement la meilleur de la décennie...Mais tout de même comment ”.Monsieur Klein”  a t- il pu partir bredouille...?
Bref, assurément, ce "problème avec la beauté " est un livre qui ne pourra  que plaire aux cinéphiles et même aux des gens qui ne connaissent pas trop Delon sa vie son oeuvre...