IMG_20180611_112936

 En plus des temps forts du festival Lumière à qui on a consacré deux billets récemments, il y a d'autres évenements à directement liés,   ou autour du Festival Lumière, qui commence samedi dont on avait envie de parler  juste avant que les coups de feu soit donné ( dès ce soir d'ailleurs avec l'inauguration du village):

1. La programmation spéciale sur OCS

  OCS propose à tous les passionnés de cinéma des films et des documentaires sur ses chaînes thématiques, en lien avec les films du festival.

 

fonda

  Une soirée spéciale Jane Fonda sur OCS Geants le 19 octobre, avec à 20h40 le documentaire de Susan Lacy « Jane Fonda in 5 acts », à 22h50 le film de Roger Vadim « Barbarella » et à 00h30 le film de Gene Saks « Pieds nus dans le parc ».

  • Une soirée spéciale Peter Bogdanovich sur OCS Geants le 18 octobre, avec à 20h40 le film de Bill Teck « One day since yesterday » et à 22h35 le film de Peter Bogdanovich « La dernière séance ».
  • Une thématique The three amigos sur OCS City avec, le 21 octobre à 20h40 « Babel » d’Alejandro González Iñárritu, le 28 octobre à 20h40 « Biutiful » de Alejandro González Iñárritu, le 28 octobre à 22h42 « 21 grammes » de Alejandro González Iñárritu, le 7 octobre à 20h40 « le labyrinthe de Pan » de Guillermo del Toro, le 14 octobre à 20h40 « Les fils de l'homme » de Alfonso Cuarón, ainsi que trois documentaires inédits réalisés par Jean-Pierre Lavoignat, Christophe d’Yvoire et Cyril Bron et présentés au festival Lumière dans lesquels les trois mousquetaires du cinéma mexicain reviennent en détails sur leurs parcours et leurs destins.
  • Un documentaire de Claudio Collao sur l'actrice Hedy Lamarr, diffusé sur OCS Geants le 21 octobre à 20h40 et projeté au festival Lumière le 19 octobre.
  • Une émission spéciale avec Thierry Fremaux dédiée aux 10 ans du festival Lumière, sur OCS Geants le 12 octobre à 22h35.

 2. Tables ronde Femmes et cinéma: Les Défricheuses

  A noter sur vos tablettes : le CNC organise le 19 octobre, pendant le Festival Lumière, une table ronde gratuite et ouverte au grand public, sur les pionnières du cinéma français : Musidora, Loïe Fuller…

Bref, des artistes-star reconnues en leur temps, tombées peu à peu dans l’oubli après les années 20…

 Elles ont innové, bricolé, inventé : réalisatrices, actrices, scénaristes, nombreuses sont les femmes qui se sont emparées du cinéma dès sa naissance. Et pourtant qui les connaît ? Alice Guy, Musidora, Lotte Reiniger, Loïs Fuller et les autres ? Largement présentes dans toutes les professions du cinéma, elles perdront du terrain après les années 20, et seront longtemps cantonnées à quelques métiers spécifiques.

Aujourd’hui, que reste-t-il de ces pionnières ? Quel héritage ont elles laissé à leurs descendantes ? Peut-on encore sauver leurs films, un patrimoine longtemps oublié ?

220px-Loie_Fuller_by_Elliott_&_Fry

Avec les interventions de :

Béatrice de Pastre, directrice adjointe du patrimoine cinématographique et directrice des collections du CNC.

Hélène Fleckinger, maîtresse de conférences en cinéma à l’université Paris 8 depuis 2012.
Elle a notamment réalisé sa thèse sur le Cinéma et la vidéo saisis par le féminisme en France (1968-1981). Elle est l’auteure de plusieurs publications telles que Carole Roussopoulos : Caméra militante, Luttes de libération des années 1970, ou Carole Roussopoulos ou le refus du off : Un regard sur ses documentaires féministes des années 70.

 Danielle Jaeggi, réalisatrice.
Elle a réalisé plusieurs documentaires et un long métrage de fiction, La Fille de Prague avec un sac très lourd (1979), ainsi que le court métrage Sorcières camarades (1972).

Véronique Le Bris, journaliste.
Avant de diriger la rédaction du magazine Première, Véronique Le Bris a collaboré au Nouvel Observateur, à Zurban et à Elle à Paris. En 2012, elle fonde cine-woman.fr, le premier webmagazine féminin sur le cinéma.
 Animée par  Isabelle Motrot, Directrice de la rédaction, Causette

 3. La trilogie de documentaire  The Three Amigos de Christophe d’Yvoire, Jean-Pierre Lavoignat et Cyril Bron (2018)

876_magtv-article_0d0_ebd_5395aebb38702308a67e4093f5_3-amigos_tres-amigos

The Three Amigos de Christophe d’Yvoire, Jean-Pierre Lavoignat et Cyril Bron (2018)
Portrait de trois amis, trois réalisateurs qui font le nouvel âge d’or du cinéma mexicain, aux succès internationaux.
Alfonso Cuarón (58min)
Pathé Bellecour lu 15 17h30
Guillermo del Toro (55min)
Pathé Bellecour lu 15 19h (1er film)
Alejandro González Iñárritu (58min)
Pathé Bellecour lu 15 19h (2e film)

Voici une série de trois documentaires inédits réalisés parJean-Pierre Lavoignat, Christophe d’Yvoire et Cyril Bron et présentés au Festival
Lumière dans lesquels les trois mousquetaires du cinéma mexicain reviennent en détails sur leurs parcours et leurs destins exceptionnels.

 Alfonso Cuarón, Guillermo del Toro et Alejandro González Iñárritu sont trois cinéastes mexicains qui partagent une vision commune du cinéma ainsi qu’un goût prononcé pour les défis techniques et artistiques. Issus de la même génération, les « Three Amigos », qui ont créé en 2007 leur maison de production « Cha Cha Cha Films », ont su transcender les barrières en réussissant à s’imposer à Hollywood tout en conservant leurs univers respectifs.

Ainsi quand un Iñárritu se consacre presque exclusivementaux drames sombres et exigeants comme Amours chiennes, 21 grammes, Babel etBiutiful, del Toro repousse les limites du genre fantastique avec L’échine du diable,Hellboy ou Le labyrinthe de Pan, tandis que Cuarón explore une multitude de genres à différents niveaux de production, du pur film indépendant (Y tu mama tambien) au blockbuster hollywoodien (Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban), voire en combinant les deux (Les fils de l’homme, Gravity).
Et le succès est au rendez-vous puisqu’ils ont décroché tous les trois le « Graal » :l’Oscar du Meilleur Réalisateur (Cuarón en 2014 pour Gravity, Iñárritu en 2015 et 2016 pour Birdman et The Revenant, et del Toro en 2018 avec La forme de l’eau). Une razzia qui atteste non seulement de leur talent unique mais aussi de la vitalité d’une génération dorée du cinéma mexicain qui a su conserver ses principes, et une forme d’indépendance au coeur du système des studios américains.

Retrouvez les trois amis chaque dimanche à 20h40 sur OCS City (canal 51) de la TV d'Orange.

 

 4  La Librairie du Premier film

 Logo LibrairieMoyenne

  Profitons  aussi de ce festival pour aller découvrir la toute nouvelle librairie de cinéma de l’institut Lumière, installée toute l'année, et  depuis le mois de juin  rue du Premier-Film,  juste en face du château  

Un lieu qui vaut largement le coup d'oeil:

librairielumiere3

20180611_123309

  Un personnel adorable nous accueille au fond d’une cour ombragée, dans une caverne d’Ali Baba cinéphilique où livres (parfois rares) et DVD côtoient une bouquinerie (livres et revues d’occasion)!