ob_a031f9_rue-du-triomphe-1080973"Il fallait relever la tête, il fallait retrouver la confiance, la volonté d’aller de l’avant, de surmonter les obstacles. Il fallait surtout oublier l’humiliation ! Ce jour là j’avais surtout effacé Chypre  de ma réalité. J’avais mis cette experience derrière moi. Je vivais ailleurs."

A 86 ans,  et après avoir été monteur à Hollywood notamment pour Michael Mann, et Andrew Davis (Le Fugitif, 1993); Dov Hoenig écrit son premier roman en français  paru chez Robert Laffont.et se retrouve le doyen des primo-romanciers de cette rentrée 2018.  

D'origine roumaine, Dov Hoenig quitte sa famille et son pays de naissance en 1947 pour la Palestine ce qu'il nous raconte dans ce récit largement  autobiographique alors,où il nous relate dans le détail son enfance en Roumanie,au fond d'une cour perdue en plein Bucarest.

Dov_Hoenig_(2018)

La rue du triomphe du titre  se situe dans ce Bucarest un peu hostile,  où le jeune héros de 12 ans grandit au coeur d'un regroupement de familles juives.

Un roman d'apprentissage où l'on voit évoluer le jeune Dov en ces périodes troublées mais le livre détaille également   son passage vers l'âge adulte lorsqu'il embarque pour la Palestine pour participer à la fondation de l'Etat juif.

" Nous n'étions vivants que par hasard, leur mort aurait pu être la nôtre , car ils étaient juifs comme nous, vivant dans la même ville que nous et nous aurions pu facilement être tués à leur place."

Un récit qui vire à l'introspection avec un gros travail de réflexion sur sa propre culpabilité sur lui même, avec des passages très (trop?) érudits mais qui touche par sa sincérité.

Un voyage aussi bien existentiel que physique qui vaut assurément le coup d'oeil.
 

Dov Hœnig - Rue du Triomphe - Robert Laffont - 9782221216194 - 21 €