monket

Avant de devenir le grand comédien de cinéma français populaire qu'il est capable de tout jouer, de la famille Bélier à  "Otez moi d'un doute", François Damiens s'est imposé,  comme une référence en termes de caméra cachée en Belgique mais aussi en France,  avec son personnage légendaire de "François l'embrouille", champions des captations de vérité pris sur le vif,  provoquant chez le spectateur un étonnant mélange entre malaise et hilarité, un peu comme Jacques Legras l'avait fait avant lui.

 Associer le principe d'une caméra cachée à une fiction cinéma: tel est le projet de  « Mon ket », (Mon fils en flamand ) premier long métrage de François Damiens qui vient de sortir en DVD..

Avec un scénario plus ou moins cadré ( un malfrat à la petite semaine joué par un Damiens grimé s'évade de prison et part en folle cavale pour entrainer son fils de 15 ans des aventures  bien foireuses et illégales), Damiens nous propose un film qui s'écrit devant nos yeux avec une très grande majorité de scènes jouées en caméra cachée.

Des séquences, devant lequelles, fidèle à son habitude, François Damiens tend à  pousser le bouchon toujours plus loin dans la provocation  et parvient à tourner des moments assez incroyables,  qu'on regarde entre hilarité et consternation, comme cette incroyable séquence chez le buraliste, où Dany/François  initie devant une cliente effarée son fils à la cigarette.

Qu''importe si l'imbrication entre le scénario écrit par Damiens et ces scènes de caméra cachées semblent parfois se faire non sans une certaine maladresse et donne à l'ensemble un tour bancal, car  la réussite du film est ailleurs. 

1763093Le réel tour de force de "Mon Ket" , ce sont les instants de vie que capture François Damiens et  qui semblent assez sincères.

On remarquera également l'extrême gentillesse des personnes piégées qui  sont parfois des personnalités hors du commun que le cinéma n'oserait même pas nous proposer ( ce taulard que Damiens croise en salle d'attente) et surtout qui offrent un vrai  sourire compatissant  et une tolérance aux actes les plus immoraux de notre François l'embrouille et on se dit qu'ailleurs qu'en Belgique,  où les gens paraissent toujours tellement sympathiques, le film n'aurait pu se faire ainsi.

monket3

On a parfois du mal comprendre comment les gens font pour ne pas se rendre compte de la mascarade tant elle parait assez énaurme, mais devant cet exercice qui paraissait bien périlleux sur le papier, François Damiens arrive à proposer un divertissement qui remplit son office: celui de faire rire et d'être plein de bienveillance et de sincérité.

MON KET - Extrait inédit!

 ➤ « Mon Ket », Studiocanal, 19,99 €  DVD et Blu ray depuis  le 21 novembre  avec de nombreux bonus  2 h30 de scènes ratées, coupées ou non retenues  et on entend aussi la parole de certains piégés.