Hard Eight - affiche

Sortie cinéma inédite en France du premier long-métrage de Paul Thomas Anderson.le 23 novembre dernier.

Plus de vingt ans après sa réalisation, le premier film de Paul Thomas Anderson sort enfin dans les salles françaises.

Personne ou presque n'avait encore vu le premier film du cinéaste qui a signé des chefs d’œuvre tels que « Boogie Nights », ou  « Magnolia » et récemment le très beau Phantom Thread dont on devrait reparler dans le bilan de fin d'année.

Paul Thomas Anderson débarquait en 1996 dans le paysage du cinéma américain indépendant dès ce premier essai et  impose sa patte grace notamment à quelques très beaux plans séquences parfaitement maitrisés et une histoire se déroulant dans l'univers des casinos.

Sydney, un homme vieillissant propose d'aider John, trentenaire déboussolé et sans le sou, à renflouer son compte dans l'espoir d'enterrer dignement la mère du second.

Un pacte est alors conclu : John accompagne Sydney à Reno pour qu'il lui apprenne quelques combines à savoir  dans les casinos. 

Visiblement inspiré par Bob le flambeur de Jean-Pierre Melville , Paul Thomas Anderon filme une relation mentor-disciple comme dans plusieurs de ses films ( dont bien évidemment l'emblématique The Master qui a ce sujet central en intrigue principale).

 Hard Eight  fait montre . d’un talent d’écriture  et de directeur d'acteurs  ( on notera les sublimes prestations  l'excellentissime Philip Baker Hall, un de ses futurs fidèles comédiens  de John C. Reilly dans les rôles principaux mais aussi Philipp Seymour Hoffman dans un de ses premiers rôles) mais il manque probablement au film un peu d'enjeu  et de densité narrative pour vraiment captiver comme le feront ses sublimes  œuvres ultérieures.

 

Hard-Eight

 

Hard Eight (1996) - Prologue

 

Billet partenaire