3D DVD GUY JAMET

 

Ceux qui ont vu Alex Lutz seul en scène  ou bien à la télé dans  « La Revue de presse de Catherine et Liliane », savent que l'artiste peut se transformer physiquement de manière radicale, et approcher en même temps une certaine vérité et éviter la caricature et le cliché.

Il le prouve superbement avec "Guy", dans un registre plus bouleversant et plus mélancolique , avec un "documenteur" ( faux documentaire) parfaitement tenu et maitrisé.

Personnellement je reconnaissais ce potentiel de caméléon, mais j'avais du mal à m'emballer et m'esclaffer de rire devant le travail de Lutz, avant évidemment de voir ce "Guy", qui est incontestablement une des très grandes surprises de la  de l'année 2018

 rois ans avant son sympathique mais  bien moins ambitieux  premier long «Le Talent de mes amis , Alex Lutz frappe un énorme coup  avec ce faux documentaire sur une vieille gloire de la chanson française.

Ces fameux documenteurs, style de films hybride mélangeant documentaire et fiction autour d'un artiste inventé de toute pièces, ( on pense notamment  à "The Final Stap" de Rob Reiner ou plus récemment "à la recherche de Viviane Maier " est un genre ambitieux qui est souvent jubilatoire à regarder lorsque comme ici, il est parfaitement maitrisé, et dans le fond, et dans la forme. 

Avec Guy, Lutz rend un magnifique hommage au métier de chanteur populaire, avec un sens du détail et une empathie qui touche profondément,  et arrive à mener une  réflexion  profonde et lucide sur le temps qui passe, la filiation, la notoriété et la condition d'artiste.

guy

Comme dans "On connait la chanson" d'Alain Resnais , Lutz démontre avec son Guy  Jamet, de fort belle manière, que les airs de variété peuvent toucher au coeur du plus grand nombre.

Et on appréciera aussi à sa juste valeur le formidable travail  de composition de Lutz, qui met une attention particulière sur les gestes, les postures, la voix, le rythme général.

Tout ce travail complète la transformation d'un Alex Lutz quadragénaire en vieux chanteur de 75 ans,  et l'exploit est d'autant plus fort, qu'il ne parait jamais grimé (contrairement à ce qu'on voit dans de nombreux films, comme récemment les malheureux maquillages des acteurs de "sur la route de Chesil") .

Guy et Tom

Après les 5 heures de maquillage quotidiennes, Alex Lutz réussit à nous faire vraiment croire à ce personnage de chanteur de variété septuagénaire.

Un chanteur que beaucoup ont cru reconnaitre mais qui est visiblement, d'après les propos du cinéaste qu'on a pu rencontrer en juin dernier ( interview à venir sur notre site) un mélange de nombreux chanteurs français existants ou ayant existé, de Michel Delpech à Hervé Villard en passant par Claude François (qui en prend d'ailleurs un petit coup dans le film) à  Herbert Leonard, à qui on pense notamment lors d'un savoureux duo avec Marina Hands..

Guy 0418

Ce qui est d'ores et déjà  certain, c'est qu'il sera impossible de sortir de notre tête les morceaux de Guy à la fin de la projection..

Et gageons que comme nous vous chanterez en choeur  "Dadoudidoudida, Dadoudidoudida, c'est notre chanson d’autrefois »

 BONUS DVD

Guy à la radio/ Guy et ses fans/ Guy et Sophie/ Guy et le webmaster

Sortie ciné : 29 aout 2018
Box office France: 175 884 entrées cinéma