L'année 2018 s'avère très prometteuse du côté de la scène francophone, qui a pris la bonne résolution de sortir de la pop pure et dure pour explorer différents genres musicaux.

Et ce sont les femmes qui incarnent le mieux cette diversité et cette audace avec 5 albums, très différents les uns des autres  qui viennent de sortir ou qui vont sortir prochainement dans les semaines à venir  qui offrent un beau panorama complet de la scène musicale féminine française, comme on le montre dès à présent : 

 1Karin Clercq - “La boîte de Pandore” 

clerq

 

À mi chemin entre chanson française et pop,  Karin Clercq chante avec force la liberté de la femme et le désir féminin depuis près de vingt ans déjà, tout  en prenant le temps qu'il faut entre chaque rendez vous discographique  

Neuf ans après son précédent “La vie buissonnière”, Karin revient avec son quatrième album, “La boite de Pandore”, dans une veine  électro-pop, voire parfois plus rock,  "La boite du pandore",  dont le premier single porte un titre éponyme

L’univers de la chanteuse belge est multiple : on y croise Alfred de Musset dans “On ne badine pas avec l’amour”, une adolescente “Partie”, et même Alain Bashung dont le “Madame rêve” est revisité avec pas mal d'audaces.

Quant au meilleur morceau de l'album, c'est sans doute  le puissant  "Je garde"beau duo  intimiste et mélancolique avec Sacha Toorop qui fait  assurément partie des fleurons de ce bel album .

 karinclerq

 

2.  MAUD LÜBECK : Divines

mauddivines

 Maud Lübeck avait écrit un bel album en 2016 tout centré autour d'une rupture amoureuse.

Dans une belle continuité, elle propose    Divine qui raconte là les chroniques d’une rencontre  pour une oeuvre  discographique consacrée aux histoires d’amour et à la manière d’y survivre.

Un album totalement personnel: c'est elle même qui  compose et arrange avec élégance les neuf titres de ce nouvel opus; offrant ainsi un deuxième volet à ce dyptique de l'intime.

Dans ce  récit d'une rencontre amoureuse qui se déroule de chanson en chanson,, Maud Lübeck se met à nu, chante sur le fil,  entre Françoise Hardy et  Jane Birkin  auxquels on pense forcément, car ce sont des références  pour conjuguer aussi joliment  les amours au féminin, et Maud   Lübeck assume la relève avec énormément de classe et de maitrise 

 

MaudLubeck-photo-MarieMagnin

 

Sortie le 18 janvier 2019 

  3. Leïla Huissoud, Auguste 

LEILA-HUISSOUD_Auguste_cover


Passée la télé croche de  The Voice (2014), Leïla Huissoud a,  parcouru un sacré chemin et a connu notamment beaucoup de succès sur YouTube, où ses chansons font des millions de vues ( notamment le très joli " on se connait depuis longtemps,"  ballade amicalo/amoureuse en duo avec le lyonnais Tom Bird).

Dans ce nouvel album, Auguste, elle elle chante avec gouaille et intensité une chanson française authentique, héritée des plus grands, Brassens en tête .

Dans ce nouvel album, le plaisir des mots se dispute à l’entrain de la musique, tout à tour valse, ballade ou jazz manouche.

Côté intonations vocales, on pense à Édith Piaf, Barbara, Anne Sylvestre... et Mathias Malzieu de Dionysos vient renvoyer la balle sur “Un enfant communiste”. 

 Entre univers circassien élégant et chanson traditionnelle française, Leïla fait de ce cri du coeur le titre qui ouvre son nouvel album Auguste, porté par cordes, piano et cuivres. --- Emballant et entrainant !!

leila7

 Auguste de Leïla Huissoud sortie depuis le 9 novembre 

4. Claire Laffut, Mojo

Claire-Laffut-Mojo-single-300x298

Après le succès de sa première ballade synthétique “Vérité”, la jeune chanteuse belge de 23 ans exilée à Paris Claire Laffut livre un “Mojo EP” avec 4 titres o au groove délicieusement tropical. 

Débordante de créativité, Claire Laffut a vite abandonné le mannequinat pour se tourner vers les arts plastiques.

Celle qui est tour à tour directrice artistique, actrice et chanteuse sortait un premier morceau hyper maîtrisé intitulé Vérité. Elle récidive avec Mojo second et étonnant single, dans lequel elle dévoile ses différents timbres de voix, tantôt enfantins et froids mais qui penche aussi vers la soul. 

 Claire Laffut mélange  en effet très habilement les inspirations soul, reggae, jazz et pop  et l'ensemble dévoile un grain de voix atypique, mêlant la fébrilité de sa jeunesse à une technicité indéniable .

 On n’aime pas, on adore !Claire-Laffut_10

 

 

corinne

 5. Corinne, un air de fête 

Après avoir publié deux EPS, Corine se jette dans le grand bain en sortant à la fin de l'année 2018  son très attendu premier album.

Son personnage décalé et ses tubes colorés avaient rassemblé une communauté de nostalgiques et de jeunes gens branchés autour de la fête et de l’autodérision.

 Corine réveille le disco et l’esprit des années 70. Son mot d’ordre, le  lâcher prise.

L’artiste extravertie débarque sur la scène française avec « Un air de fête », un premier album jouissif et moins naïf qu’il n’y paraît.

Après des EP très disco et dansants, Corine affirme avec ce « Un Air De Fête   son goût pour la variété des années 80 avec un univers assurément   taillé pour les dancefloors. 

   Annoncé notamment par les titres « Il Fait Chaud » et « Maquillage », » l'album allie parfaitement chanson française et musique clubbing  pour un opus  décalé, coloré et dansant étonnant !

 

Résultat de recherche d'images pour "corine un air de fete"