HIPPOCRATE_BR_DEF

 Lui-même médecin (il a définitivement  arrêté de pratiquer avec la sortie et le triomphe de son long métrage d’Hippocrate il y a quelques années)  le  réalisateur français Thomas Lilti n'en finit plus d'aborder dans tous les sens ce milieu médical qu'il connait si bien dans toutes les oeuvres qu'il réalise.

Après avoir dépeint le quotidien du jeune interne dans un hôpital dans le génialHippocrate, puis celui du Médecin de campagnedans le moins percutant film éponyme avec François Cluzet, puis  sur le dur apprentissage de l'étudiant aspirant médecin dans un séduisant Première année à l'affiche des salles de cinéma à la dernière rentrée.  sa série Hippocrate qui a été diffusé sur Canal Plus à la fin de l'année dernière lui a permis de prolonger l'aventure Hippocrate et de filmer ce milieu hospitaliers, tellement prenant et viscéral malgré les  moyens exsangues qui lui sont allouées.

 

hippo

Le format série lui permet ainsi à Thomas Lilti de développer sa thématique phare en huit épisodes et toute l'équipe a tourné la série  dans une aile désaffectée d’un véritable centre hospitalier à Aulnay-Sous-Bois. 

Par rapport au long métrage avec Vincent Lacoste et Reda Kateb, Lilti introduit de nouveaux personnages, des internes inexpérimentés et un médecin légiste, qu’il plonge dans un hôpital en crise suite à une quarantaine.

Loin des clichés habituels des séries hospitalières ( et notamment de Grey's Anatomy , Urgences ou Docteur House que Lilti brocardait déjà dans son long métrage éponyme), Lilti réussit parfaitement ce que doit faire toute bonne série digne de ce nom : des personnages aussi fouillés qu'attachants, une mise en scène mobile et rythmée, ) cette série a le  très grand mérite de mettre les internes à l'honneur les équipes soignantes ainsi que les patients, sans jamais oublier de soigner sa dramaturgie.

 La série permet de traiter la dimension sociale et politique, qui a toujours tenu  cœur, le cinéaste,   et de s’attacher vraiment aux personnages et à la dimension romanesque 

hippocratesaison1-episode1

 Pendant les huit épisodes qui passent particulièrement vite ,on est constamment frappés  par le  réalisme médical de l'ensemble des actes et des situations, sans que pour autant cela ne prenne la place,  des enjeux humains  définitivement au centre de la série.

Le casting est assez formidable , notamment  Louise Bourgouin parfaite dans son rôle de médecin interne dont l'ambition est contrariée par un gros problème de santé ( le médecin face à sa propre maladie, un sujet déjà abordé par Tilti dans médecin de Campagne) et surtout on notera  la prestation exceptionnelle du décidemment étonnant Karim Leklou  en médecin légiste  , FFI (Faisant Fonction d’Interne) albanais intègre et dévoué.

Bref, Hippocrate donne un coup de vieux à toutes les autres séries médicales, et alors qu'une deuxième  saison est en cours d’écriture - on peut dire sans une hésitation qu'Hippocrate est assurément  l’une des meilleures séries de cette année.

 Hippocrate », saison 1, 24,99 € (coffret 3 DVD) et 29,99 € (coffret 3 blu-ray).