Soirée azuréenne au cinéma comédia  vendredi soir dernier   pour Michel avec la projection du dernier film réalisé par Valéria Bruni Tedeschi, sorti en salles mercredi dernier. 

Celle qui fut  lauréate  il y a 25 ans maintenant du césar du meilleur espoir féminin pour son rôle de jeune femme au bord de la crise de nerfs dans Les gens normaux n’ont rien d’exceptionnel, n'en finit plus d'explorer sa vie dans une autofiction déguisée qui séduit et irrite en même temps.. 

LES ESTIVANTS_120x160-BD

Maitres et valets au Cap Nègre. Evidemment dès que Valérie Bruni Tedeschi fait un film,  on ne peut s’empêcher d’en faire un scénario à tiroir.
Qui se cache derrière Pierre Arditi ou Valeria Golino ? la fille de la réalisatrice Oumi Bruni Garrel joue la petite spectatrice de ce douloureux théâtre tandis que Marisa Borini la mère assure la bande son au piano?
Et comme c’est étrange Noémie Lvovsky la co-scénariste du film joue une co-scénariste....
Vous me suivez ou je vous ai perdu? Tous les films de Valeria Bruni Tedeschi raconte sa propre vie, mais il serait dommage de réduire “Les estivants “ à une simple auto-fiction.

Les Estivants - Photo 7

  C’est un drame bourgeois certes,  mais  surtout, avant tout,  un drame bourgeois social, il y a un peu de “la règle du jeu” de Jean Renoir dans le regard sans concession que pose la réalisatrice sur la fracture entre les dominants et “le petit personnel”.

 On se méprise et on se craint, dans ces estivants, et également, on parle beaucoup et on s’écoute peu. Yolande Moreau, François Négret, Laurent Stocker sont formidables, et on donne une  mention spéciale à Xavier Beauvois en producteur amoureux et un peu fourbe.

Les Estivants - Photo 2

Mais une ombre, un  fantôme erre dans la grande maison de famille un frère, un fils parti trop tôt et il semble que ce film n’a été écrit et réalisé que pour le faire revivre.

Si le film est un peu long et un peu chaotique, il dégage une force et une sincérité qui impose le respect.

 

Les Estivants - Photo 4