Baz'art  : Des films, des livres...
22 mars 2019

Dernier amour : quand le film en costume sied bien à Benoit Jacquot...

120x160_dernier-amour_def_7_hd

Depuis le magnifique  "Trois Cœurs" sorti il y a déjà cinq ans, on pensait avoir perdu totalement Benoit Jacquot, qui pourtant continuait d'aligner les longs métrages tous les ans de manière assez métronomique , le pire étant sans doute ses deux derniers longs métrages,  le totalement abscons "A Jamais" et le catastrophique "Eva").

 Heureusement, après trois expériences  plutôt réussies dans le film historique ("Sade", "Les adieux à la reine" et "Journal d’une Femme de Chambre")., Benoit Jacquot a eu la bonne idée de revenir à nouveau aux drames en costumes avec ce "Dernier amour" inspiré des Mémoires de Casanova, que celui ci a rédigé de 1789 jusqu'à sa mort.

Une mort proche d'advenir,  au moment où le film commence quand Casanova/ Lindon vient chuchoter à une jeune fan ses confidences sur son passé, et notamment le souvenir d'un amour sans retour pour une prostituée, la Charpillon, qui s'était donnée à tous les hommes, sauf Casanova en personne .

 Le grand amant, séducteur invértéré, le charmeur qui jamais ne succombe, qui devient le jouet, la marionnette d'une prostituée a priori innocente,  c'est tout l'intérêt de cette histoire qui a intéressé Jacquot et que celui ci parvient à rendre assez captivant dans son nouveau long métrage.

DERNIER_AMOUR_Photo_2@Carole_Bethuel-Les_Films_du_Lendemain-JPG_Films

DERNIER_AMOUR_Photo_9@Carole_Bethuel-Les_Films_du_Lendemain-JPG_Films

 Accompagné à l'écriture par LA spécialiste française  de Casanova,  la romancière  Chantal Thomas, avec qui Benoit Jacquot a déjà travaillé notamment pour les adieux à la reine, il réussit largement, avec des moyens visiblement assez limités de reconstituer un XVIIe siècle, ses bals, ses frasques, ses maisons de passe,   dans une ambiance fin de siècle et crépusculaire assez étonnante et envoûtante. 

Dans un formalisme plutôt épuré et sobre, mais jamais ennuyeux, Benoit Jacquot s’interroge à travers son Casanova en souffrance, sur notre rapport aux femmes et à l’amour,  et sur la notion de  passion, ce qui la caractérise et la différencie du désir  et de la pulsion sexuelle..

 On est au départ un peu réticent à l'idée de voir le corps massif et la diction si contemporaine  de Lindon habiter les costumes  de ce dandy italien, efféminé et délicat que Donald Sutherland notamment avait jadis porté  sur grand écran,  mais sincèrement,  Vincent L interprète avec  un vrai brio ce dragueur invétéré. .et puis définitivement Stacy Martin  déjà adulée dans Amanda ou le redoutable possède un charme fou, sa moue boudeuse, son air a priori innocent,   et l'on comprend aisément  que notre cher Casanova en perde tous ses moyens...

 

Alors, certes, reconnaissons que  ces affres du désir n'ont pas la puissance et la beauté de ceux de Mouret l'an passé mais le film de Jacquot se laisse voir avec un vrai plaisir d'esthète et donne encore envie de croire au cinéma de Jacquot..

 

dernieramour2

DERNIER_AMOUR_Photo_5@Carole_Bethuel-Les_Films_du_Lendemain-JPG_Films

Commentaires
Pour en savoir plus

Webzine crée en 2010, d'abord en solo puis désormais avec une équipe de six rédacteurs selon les périodes. l'objectif reste le même : partager notre passion de la culture sous toutes ses formes : critiques cinéma, littérature, théâtre, concert , expositions, musique, interviews, spectacles.

 

Contact de l'administrateur

Envoyer un mail à l'adresse suivante : philippehugot9@gmail.com 

Visiteurs
Depuis la création 7 619 939
FESTIVAL JEUNESSE POLAR EN VACANCES, 9 e ÉDITION

FESTIVAL JEUNESSE POLAR EN VACANCES, 9 e ÉDITION
Traditionnel rendez-vous jeunesse donné par Quais du Polar au mois de juillet, Polar en Vacances revient pour sa
9e édition les mardi 9 et mercredi 10 juillet 2024 afin de promouvoir la lecture auprès jeunes de 6 à 12 ans

Ce festival jeunesse gratuit s’inscrit dans le cadre des opérations Partir en Livre (CNL), l’Été culturel (DRAC Auvergne-
Rhône-Alpes) et Tout l’Monde dehors (Ville de Lyon). Quais du Polar propose aux petits et aux grands lecteurs de polar,
aux centres de loisirs et aux familles du territoire, de se réunir pour des ateliers d’écriture, d’illustration et de découpage,
des animations, ateliers, jeux et énigmes afin de fédérer les jeunes autour de la littérature.
 

Festival Lumière 2024
 

 

Le festival Lumière fête ses 15 ans. L'ouverture de cette édition anniversaire aura lieu samedi 12 octobre à 18h à la Halle Tony Garnier, en présence du public, des artistes et des professionnels du cinéma. Comme le veut la tradition, le programme de cette grande soirée sera dévoilé ultérieurement. La billetterie pour cette soirée est ouverte ici !

 

Newsletter
144 abonnés
Suivez-moi