Baz'art  : Des films, des livres...
2 avril 2019

Le Cri des Corbeaux :Matthieu Parcaroli, un auteur auquel on "croaa" énormément !!

 IMG_20190325_194452

" Combien de temps était-elle restée endormie? Elle n'avait aucune notion de temps  et avait laissé sa montre à la villa. Quant à son portable elle avait beau fouiller, elle ne l'avait plus. En croquant dans un pomme, elle eut soudain une vision que toutes les petites filles avaient du avoir enfant. Elle recracha le morceau qu'elle avait dans la bouche. Et si la pomme était empoisonnée? Et toi, idiote, tu tombes dedans dans le premier piège tendu."

Quais du Polar est terminé depuis deux jours,  avec dans notre besace plein de bons souvenir, et encore plus d'idées de polars à lire, mais avant de revenir sur l'événement on avait envie de vous parler roman policier étonnant dont l' auteur Matthieu Parcaroli n'est pas un des invités, mais espérons que l'erreur soit rattrapé l'année prochaine.

Matthieu, on le connait un peu grâce aux réseaux sociaux, il est très présent sur twitter (qui a dit comme blog baz'art? ) sous son pseudo Parcamatt et cela fait quelques semaines qu'on savait qu'il allait publier un roman policier dans la si prestigieuse collection du Masque suite au premier prix d'un concours d'écriture auquel il avait participé..

On l'attendait donc de pied ferme,  tout en ayant un peu peur de ne pas l'apprécier, vu qu'on échange un peu lui et moi mais, Ouf triple,  OUF, les deux membres de la rédaction qui l'ont lu ( vive la pluralité dans ce cas pour tendre à l'objectivité) l'ont dévoré avec le même appétit..comme notre chroniqueuse choco le dit dès à présent :

J'ai commencé "Le cri des corbeaux" sans lire la 4ème de couverture, pour limiter au maximum d éventuels indices qui orienteraient ma lecture, et donc il vaut mieux vous présenter "Le cri des corbeaux" de la même façon, sinon le suspens risque d'être top éventé.

Disons simplement que le livre commence quand Julie et Theo, un  jeune couple sans histoire,  ont gagné un week-end à un jeu concours.

Voiture privée pour les amener sur les lieux, immense villa à l'arrivée avec jacuzzi et placards remplis de victuailles. 

Le tableau semble parfait mais... pas pour longtemps.

 Les super pouvoirs du "Cri des corbeaux  ":

🔺 Il est court ! Vous allez me dire que ce n'est pas un argument, mais pour moi si car un des reproches que je ferai à pas mal de polars est qu'ils ont souvent 150 pages en trop. Ici pas de redite pas d'essouflement.

🔺Le cri des corbeaux joue avec nos peurs et nos phobies ( peur de l'eau,des arraignées) et vous comprendrez qu'à la fin les tenants et les aboutissants de la manière de le faire..

🔺J'ai eu beau chercher le pourquoi du comment, je n'ai absolument rien deviné et je ne m'attendais pas au dénouement assez étonnant.

Être totalement surprise c'est un vrai plaisir de lectrice.

Par contre si vous connaissez la fin, pour moi cela n'a plus d'intérêt donc bouchez vous les oreilles si quelqu'un commence à donner trop de détails et attention au spoiler dans certains articles.

Vous l'aurez aisément compris: Le Cri des corbeaux, conçu sous le modèle des "10 petits nègres" (allez, on peut simplement dévoiler cela, du coup sa présence dans la collection du masque est on ne peut plus justifié est un polar impossible de le lâcher avant, et on hâte de découvrir les prochains romans de Mathieu allias Parcamatt !

Le Cri des corbeaux, Matthieu Parcaroli, Le Masque. parution le 20 mars 2019

Commentaires

Webzine crée en 2010, d'abord en solo puis désormais avec une équipe de 5 à 8 rédacteurs selon les périodes. l'objectif reste le même : partager notre passion de la culture sous toutes ses formes,ciné, livres, musique,interviews, spectacles.

 

Envoyer un mail à l'adresse suivante : philippehugot9@gmail.com 

Visiteurs
Depuis la création 7 502 993