La 43e édition du Printemps de Bourges commence demain, le  mardi 16 avril  jusqu'au  21 avril  :  six jours de musique non-stop pour explorer ce qui fait de meilleur en matière de musiques actuelles.

Tous les styles seront représentés au travers d’une dense programmation éclectique. L'occasion de sélectionner trois artistes présents à Bourges, et de diversifier quelque peu notre palette musicale traditionnellement plus centrée sur la chanson française :

 1/ CATS ON TREES

catsontree

 Certes, Cats On Trees, tout le monde connait, on rappelle toutefois que ce duo piano/batterie a eu un premier album éponyme paru en 2013 porté par les hits « Sirens call » & « Jimmy »,  qui a rencontré un succès incroyable (plus de 220 000 exemplaires (double disque de platine), accompagné d’une tournée de 2 ans avec plus de 200 dates en France.

L'an passé,  Cats On Trees  est revenu sur la scène musicale avec un second album Neon, qui a parfaitement réussit à éviter de tomber dans le piège de la redite, grâce à un goût certain pour la recherche de mélodies électroniques et envoutante .

Les Cats On Trees poursuivent leur collaboration avec la réalisatrice Beatrice Pegard (Parcels, Grizzly Bear, Matt Simons…) dans un western qui mêle sororité, fantasia orientale et réalisme magique. 

Même si je ne suis jamais fan d’entendre un groupe français chanter en anglais.., je  ferais néanmoins une exception avec  ce groupe français avec des titres en anglais d’une efficacité et d’un charme redoutable, où l’on retrouve l’écriture de mélodies hors pair sur des rythmes pop-électro et cette mélancolie heureuse qui les distingue.

catas

Bercé par la voix sublime  de Nina Goern  les morceaux envoutent largement de Keep on Dancing :vraie pop lumineuse et mélancolique en même temps,  en passant par  les ballades BlueSmile. : arrangements sophistiqués, confirmer les espoirs placés dans cette formule.

Les Cats On Trees poursuivent leur collaboration avec la réalisatrice Beatrice Pegard (Parcels, Grizzly Bear, Matt Simons…) dans un western qui mêle sororité, fantasia orientale et réalisme magique. 

 Pop mélancolique  et harmonique portée par un chant superbe, avec juste ce qu’il faut de fragilité pour créer un vraie pop lumineuse et mélancolique en même temps,  ce "Neon" , qui conserve la singularité du groupe,  confirme tous les espoirs du premier album et confirme l'immense talent du duo toulousain.

 

 "Neon" de Cats on Trees ( Tôt ou tard) – Sortie le 16 mars 2018

 En concert le Vendredi 19 avril à 00:05 Le W + Le Palais d'Auron (de 20:00 à 03:30) - 39 € ( concert avec Jeanne Added/ Clara Luciani/ INuit, Flavien Berger...

2/  Roni Alter 

 ronialter

  Roni Alter est une auteur, compositrice, interprète et musicienne de talent. Enfant de la balle,  Roni  est née à Tel-Aviv dans un environnement totalement artistique. 

Elle a intégré une chorale d'enfants qui s'est exportée mondialement, puis elle s'est inscrite au département jazz de son école et a même fait partie d'un groupe d'electro-pop.Elle vit depuis 5 ans à Paris.

Fin  2016,  son premier single « What’s On Your Mind » a été choisi par HSBC pour sa campagne publicitaire.

roni-alter_camit_israeli

Roni est en quelque sorte  une "protégée" de la formidable   Keren Ann avec qui elle s'est produit sur scène en Israël.

 L'artiste israélienne sort en ce printemps  2019  son troisième disque Be Her Child Again.  L'occasion pour  elle  de s’entourer du réalisateur Clément Ducol (Camille, Christophe, Vianney) et de Maxime Leguil au mix( Camille, Vianney, Radiohead, Justice ou Melody Gardot).

Mélange de jazz, pop et d’acoustique  les perles que tissent Roni sont délicates, veloutées et intenses. On aime particulièrement sa voix, pleine de délicatesse qui  contient ce grain minimaliste jazzy, à la pop planante et lumineuse,  organique, intime et élégante.

 

   / Roni Alter/  Le jeudi 18 avril 2019 - 20h30 - concert avec claire DiTerzi  Lieu : Théâtre Jacques Coeur- Bourges 

 Roni Alter Be Her Child Again (Warner music) 2019Egalement en concert le 16 mai 2019 au Café de la Danse

3/ Hervé 

 

herve

 Il n'est pas encore très connu mais il va certainement très vite faire parler de lui, même si son simple prénom ( plutôt lambda) risque  d'entraver sa renommée à venir.

Ce qui est certain c'est que le mois prochain, le 17 mai prochain sort, Mélancolie FC  (Mélancolie Football Club), un premier EP de chanson électronique, pour un jeune artiste qui s'est rêvé footballeur professionnel et qui a du changer de carrière.  Obligé de renoncer à ses rêves de footballeur après une sérieuse blessure, il  tombe dans les musiques électroniques de Larry Heard, Daft Punk  et s’essaie au beatmaking.

Il y a trois ans, Hervé croise la route de Dennis Brown avec qui il crée Postaal, unduo electro-pop franco-anglais, salué en France et outre-Manche mais qui stoppera rapidement son aventure. 

Hervé, 26 ans, à fleur de peau, sombre et tourmenté,  tente donc une carrière solo et un premier EP  dans lequel  livre son âme en milliers de fragments,  avec une belle reprise de Bashung, "La Peur des Mots",  un titre inachevé au texte incroyableécrit par Jean Fauque.

Une reprise qu'il revisite  avec énormément de talent et une voix et un phrasé pour le moins singulier... On risque d'entendre très vite parler d'Hervé et sa présence à Bourges devrait faire parler de lui. 

 

  HERVÉ En live au Printemps de Bourges le 19 Avril  & au Point FMR le 20 Mai