IMG_20190415_122125

Le modèle noir est une formidable exposition  qui se tient au Musée d'Orsay depuis presque un mois,  soit le  26 mars dernier, mais qu'on peut encore aller admirer jusqu'au  21 juillet 2019.
Cette exposition, comme le catalogue qui s'y rattache (et qu'on a eu la chance de recevoir),  questionnent la représentation des figures noires dans les arts visuels de l'abolition de l'esclavage à nos jours à travers des oeuvres majeures de Géricault, Cordier, Carpeaux, Manet, Cézanne, Matisse mais aussi celles de photographes comme Nadar et Carjat. 
"L'art doit découvrir et révéler la beauté que les préjugés et la caricature ont recouverts." Alain L. Locke 
Ce très beau catalogue d'exposition ( et l'exposition qui s'y rattache)  montrent parfaitement   l'évolution du regard et des problématiques esthétiques, politiques, sociales et raciales mais propose aussi une autre approche de l'histoire de l'art. 
Les auteurs du livre  rappellent en introduction que les artistes, par leurs oeuvres, ont donné un visage, une individualité, une vie intérieure à des femmes et des hommes rompant ainsi avec "les codes d'une négritude convenue ou négative.". Ces modèles sont des domestiques, des nourrices, des hommes et des femmes de spectacle.

IMG_20190415_122215

Les points forts de cet ouvrage totalement inédit par son angle et son approche ?
  • *L'importante contextualisation avec des chronologies reprenant des dates importantes, des oeuvres littéraires, des positions d'écrivains, des grandes figures. De ce fait, le modèle noir revient sur des pages de l'histoire encore peu étudiées à l'école.
  • *Les tableaux choisis sont aussi l'occasion de revenir sur l'histoire comme celui représentant le châtiment des quatre piquets, punition qui consistait à attacher l'esclave au sol par les quatre membres pour le fouetter en position couchée. 

  • *Les articles très intéressants qui jalonnent le livre tels que celui de David Bindman sur le racisme scientifique et la représentation des africains dans la France du XIX° ou celui intitulé "Corps noir, regard blanc" signé Lilian Thuram et Pascal Blanchard 
 
"Posons-nous la question : pourrions-nous imaginer, en France, une exposition dont le titre serait "Le modèle blanc ? Inconcevable. [...] Le "corps noir" n'existe que par le regard blanc. Qu'ils soient populaires, xénophobes, scientifiques ou artistiques, le regard, le discours, la description, la définition de ce qui est "noir" sont toujours construits par un blanc."

IMG_20190415_122203

  • *Les focus proposés sur les modèles comme Maria l'Antillaise, modèle de Nadar ou comme Carmen, modèle important pour Matisse.
  • *La sélection des oeuvres qui montre des tableaux connus que l'Olympia de Manet mais met aussi en lumière des tableaux beaucoup moins vus comme la Jeune File aux pivoines de Frédéric Bazille. 
Un ouvrage érudit et interdisciplinaire pour prolonger et approfondir l'exposition ou pour la voir/revoir en prenant tout son temps !

 Le modèle noir De Géricault à Matisse

Exposition jusqu'au 21 juillet 2019 - Musée d'Orsay
Catalogue d'exposition

Coédition Flammarion / Musée d'Orsay