monrovia-indiana-copyright-mtore-films-affiche-768x1024

 Monrovia, Indiana – Copyright Météore Films

Monrovia petite ville de 1400 âmes à trente minutes de voiture d’Indianapolis la capitale de l’Etat. Monrovia, un ciel où les nuages s’étirent, des champs à perte de vue, des couleurs froides et chaudes et les saisons qui passent.

Une bourgade du Midwest rural comme tant d’autres. Une agriculture intensive qui fait vivre et une église très active pour donner un sens à sa vie. Monrovia est le concentré d’une Amérique dont on ne parle pas.

monrovia-indiana-copyright-mtore-films-4

 Monrovia, Indiana – Copyright Météore Films

 Une Amérique qui travaille, une Amérique qui prie, une Amérique qui se fait belle chez le coiffeur ou chez le tatoueur, une Amérique qui débat et se rebelle dans la minuscule salle du conseil municipal, une Amérique qui chante et qui dance, une Amérique anxieuse, qui a peur, qui se protège et se défend.

 Une Amérique qui s’autosuffit, une Amérique qui Amérique profonde.

L’Amérique mise à nu. Pas de scénario, simplement le temps qui s’écoule, des hommes et des femmes qui vivent la banalité du quotidien et pourtant, le documentaire de Frederick Wiseman, sur une approche assez similaire de Carl Drexel dans America, sorti l'an passé,  est passionnant.

 

monrovia-indiana-copyright-mtore-films-2

  Monrovia, Indiana – Copyright Météore Films

 

Wiseman, 89 ans au compteur,  porte sur le microcosme de cette Amérique profonde un point de vue sans ironie ni aucun jugement.

Toujours à bonne distance le regard du réalisateur est tendre et poétique, jamais il ne cède à une facilité goguenarde ou moralisatrice, comme avait parfois tendance à le faire l'émission  Strip Tease.

Une photographie lumineuse, une lumière incroyable pour une étude sociologique formidablement et tristement humaine.

Monrovia   Indiana ;    Frederick Wiseman -en salles depuis le 24 avril