vendredi 31 mai

Une belle rencontre avec Charles Péguy au Théâtre de la Contrescarpe !

Ce soir-là, au Théâtre de la Contrescarpe, j’ai fait une rencontre : celle d’un homme multiple et complexe. Celle d'un philosophe politique, d’un écrivain, d’un poète, d’un intellectuel engagé, d’un militant socialiste, d’un fervent catholique, d'un dreyfusard, d'un soldat mort pour la France en 1914. Celle d'un visionnaire. Celle de Charles Péguy.                           Nous voici dans le salon de Charles Péguy. La pièce s’ouvre sur l’arrivée d'un journaliste... [Lire la suite]
Posté par Borntobealivre à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 31 mai

Actualités poches printemps 2019 de Yves Simon à Violaine Huissman

  1/ Gérard Depardieu, Monstre ( Le livre de Poche)  "C'est toujours terrifiant de rester seul en scène devant un public sans rien dire, tout en s'efforçant d'être tout simplement." "Le chariot est déjà lourd à tirer avec ce que l'on traine en soi, mais quand devant soi, il n'y a plus de place pour rien, plus d'élan ni enthousiasme possible, il devient impossible de s'éléver." "C’est ce qui m’emmerde chez les intellectuels, chez eux la référence l’emporte toujours sur le vécu, l’explication sur le désir.Ils... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 31 mai

Mon père : le cri de douleur d'un père par Grégoire Delacourt

       "Toi, Delaunoy, ogre des aulnes, mon couteau va te pénetrer comme tu as pénétré mon fils, te déchirer le ventre, comme tu as déchiré le sien. Le mal que tu lui as fait doit t'être rendu car la justice est l'équilibre. "  On avait arrété un peu de lire les romans de  Grégoire Delacourt, La première chose qu'on regarde, un roman qui parlait de cinéma et de Scarlet Johannson, et on avait trouvé que l'écrivain, pourtant tant apprécié des lecteurs ne  brillait pas vraiment par la légéreté de... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 30 mai

Sortie DVD : LES MOISSONNEURS d’Etienne Kallos

    Free State,  c'est le bout du monde, derrière l'horizon il n'y a rien ; ses habitants sont les derniers de l'humanité, après eux, le néant. Entendez par là la fin du monde chrétien. Pour cette petite communauté tardive d'Afrikaners, descendant de hollandais installés depuis le 17ème siècle en Afrique du Sud, leur village, à l'est du pays, est le dernier bastion d'une société pour laquelle la fin de l'apartheid a sonné le glas : celle des colons missionnaires blancs et ruraux. Irréductible, réunie et... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 30 mai

Concours "L'intervention" : 1 blu ray et un DVD d'un très bon film d'action français à gagner!

 Vous le savez désormais : sur baz'art, un jour férié est comme un dimanche donc à la place du jeudi polar, en ce jeudi de l'ascension on vous fait encore un nouveau petit jeu concours pour vous faire gagner : Le 3 février 1976, des militants indépendantistes prennent en otage un bus de ramassage scolaire et ses occupants à Djibouti qui était alors un territoire français ultramarin. Le premier mérite de "L'intervention", second long métrage de Fred Grivois ( après un beau polar mésestimé La résistance de l'air, avec Réda... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 29 mai

DVD : Sorry to Bother you : quand le cinéma afro américain ose- et réussit- le mélange des genres

  Dans la lignée de succès  du cinéma afro américain, comme Moonlight, 12 Years a Slave, Get Out, Black Panther,  ou le dernier Spike Lee, Sorry to bother you.  a été un succès surprise aux USA, et un succès d'estime en France, quelques mois après  avoir créé la sensation au festival de Sundance et avoir eu quelque peu de mal à trouver un distributeur en Europe.. Premier long métrage d'un chanteur de hip hop Boots Riley ( leader du groupe The coup), ce film casse en... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 29 mai

Les merveilles de Cannes 2019 au Cinéma Lumière Terreaux de LYON

    Avant-premières au cinéma Lumières des Terreaux dès lundi prochain; voici la liste complète  :   Lundi 3 juin à 21h au Lumière Terreaux Bacurau de Kleber Mendonça Filho & Juliano DornellesBrésil | 2019 | 2h12 | VOSTFAvec B. Colen, S. Braga, U. Kier Prix du Jury – Cannes 2019 Dans un futur proche…  Le village de Bacurau dans le sertão brésilien fait le deuil de sa matriarche Carmelita qui s’est éteinte à 94 ans. Quelques jours plus tard, les habitants remarquent que... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 29 mai

Un havre de paix : une chronique familiale touchante à Israël

  Trois frères se retrouvent pour enterrer leur père dans le kibboutz de leur enfance. Avishai, le plus jeune, doit partir deux jours plus tard à la frontière libanaise où un nouveau conflit vient d’éclater. Il sollicite les conseils de ses frères qui ont tous deux été soldats. Itai souhaite endurcir le jeune homme tandis que Ioav n’a qu’une idée en tête : l’empêcher de partir. Dans ce kibboutz hors du temps, le testament du père va réveiller les blessures secrètes et les souvenirs d’enfance... Pour son premier long métrage,... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 29 mai

L'odyssée des livres sauvés: les incroyables histoires de sauveurs de livres!!

C'est une exposition assez exceptionnelle que le Musée de l’Imprimerie et de la Communication graphique de Lyon  présente actuellement, et ce,  jusqu'au 22 septembre 2019. Une exposition, intitulée « L’Odyssée des livres sauvés » qu'on a eu la chance de la voir dès les premiers jours et qu'on vous présente en ce mercredi d'avant pont de l'ascension,  si l'envie vous prend de vous y rendre pendant ce long week end.  Joseph Belletante, Directeur du Musée de l'imprimerie de Lyon a eu l'idée de la... [Lire la suite]
mardi 28 mai

Ce qui ne tue pas : Rachel Abbot s'essaie avec brio au thriller domestique !

" Mark ne tarde pas à annoncer qu'il est fatigué et veut se mettre au lit. Il est encore  à cran, il ne va pas s'endormir de sitôt. Il a envie que je le suive et en dépit de tout, j'accepte. Autant que possible, j'ai besoin de le garder de bonne humeur pendant les quelques jours qui précèdent son départ à Paris. C'est difficile. Plus difficile que je ne pouvais l'imaginer. " En Angleterre,  le sergent Stephanie King se rend au domicile d'un couple après l'appel d'une femme criant à l'aide. Sur place, deux corps... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 16:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :