djoudi

Après avoir longtemps chanté en anglais dans des groupes de pop rock Malik Djoudi avait épaté son monde en 2017 avec son premier album solo.intitulé sobrement " UN" 

Ce premier album, comprenant notament le tube "Sous garantie."et dévoilant un univers envoutant aux  intonations électroniques assez fantasmagoriques réussissait la gageure de transcender le genre un peu éculé de l’electro pop. quelque part entre Etienne Daho ( avec qui il chante d'ailleurs en duo dans le beau " à tes côtés" issu de son second album) et M mais avec des sonorités qui sonnaient très anglo-saxonnes.

Malik Djoudi continue son petit bonhomme de chemin, entre chanson française et électro.  

"Tempéraments," le superbe deuxième album de Malik,  sorti tout juste deux ans après le premier album, pour ne pas faire retomber la pression,  confirme ce coup d'essai  et propose une pop-électro onirique et vaporeux à souhait, pleinement  dans la continuité du précédent opus.

 

 

Le chanteur originaire du Poitou  s’entoure d’Amaury Ranger (François & The Atlas Mountains), enregistre dans le studio d’Ash Workman (Metronomy, Baxter Dury)  pour les douze titres qui forme un ensemble homogène dont on retiendra particulièrement le très mélodique « Folie douce ", l'entêtant "Epouser la nuit" , le fascinant " "Autrement"et le particulièrement planant "Histoire d'autres".

Douze titres très soignés, qui mettent particulièrement en avant la voix si particulière et androgyne. de l'artiste, et des mélodies a priori simples mais largement agrementé d'élégantes sonorités synthétiques,  avec un supplément d'âme qui touche au coeur.

Un univers aussi puissant que fragile, aussi sensuel que pudique, bref, assurément un des plus beaux albums de ce premier semestre 2019.

 

Malik-Djoudi-4-c-Marcel-Hartmann-@bandits-vision-1024x683

 

Malik Djoudi – Tempéraments – (Cinq7 / Wagram)/ sortie mars 2019