L'heure du " mardi conseil"   a sonné et aujourd'hui,  une fois n'est pas coutume on parle d'une BD, enfin plutôt d'un beau biopic graphique signé Vanna Vinci sur La Callas.

L’histoire et le mythe de Maria Callas, icône des temps modernes, subliment racontés dans un  épatant roman graphique,  fruit d’un travail de recherche extrêmement pointu et minutieux.

callas_couverture

 

"Une légende, qu'est ce qu'une légende ? Dans le fond, je crois avoir été seulement un être humain." - Maria Callas

 

Comment parler d'un mythe, d'une icône sans tomber dans les lieux communs ? Vanna Vinci s'est attelée à ce défi à travers Callas, je suis Maria Callas, un roman graphique basé sur un travail de recherche minutieux et pointilleux. 
Pour aller au delà de l'image, des apparences, elle invite ceux et celles qui ont croisé sa route (professeurs de chants, directeur de salles de spectacle, styliste, artistes...) à parler d'elle. 
Rejetée et humiliée par sa mère, malheureuse en amour, celle qui disait contenir en elle deux personnes, Maria et Las Callas, n'a-telle été heureuse que sur scène ? 

Vinci_Io sono Maria Callas_LETTR_FR_SM-21

Son premier mari, un industriel italien, lui offre le confort d'une vie bourgeoise dont elle rêve mais semble avant tout intéressé par sa carrière, agissant plus comme un agent et un manager avec elle. 
Callas, je suis Maria Callas, est le portrait d'une femme qui ne guérira jamais vraiment de sa blessure d'enfance, cherchant inlassablement la reconnaissance, le regard aimant des hommes (Ari Onassis dont elle est folle amoureuse et qui finira par épouser Jackie Kennedy mais aussi Pasolini), se trouvant longtemps monstrueuse physiquement.
Comme d'autres stars, adulée un temps puis huée quand le corps et la voix ne suivent plus, elle ne supporte la dureté de la vie que "protégée" par les effets des pilules et du mandrax.

Vinci_Io sono Maria Callas_LETTR_FR_SM-49

En découvrant son destin, j'ai pensé à Dalida, Jean Seberg, Marylin Monroe....ces femmes aux univers si différents mais dont la vie ressemble à une tragédie. 
Callas devient à la fois un personnage de tragédie grecque et une superstar. Cette   oeuvre émouvante fait  émerger une réflexion sur
la force de l’art comme une rédemption personnelle
"Sa voix était l'Acropole, plus elle se dégradait, plus elle était belle !" Jacques Bourgeois, musicologue 

Vinci_Io sono Maria Callas_LETTR_FR_SM-6

 Callas, je suis Maria Callas, Vanna Vinci, Marabulles

Madame Butterfly - Maria Callas