714_pockemon_crew_web_paul_bourdrel-16

Ce dimanche 14 juillet, jour de fête nationale, c'était bel et bien  un hommage national qui était rendu par les  Nuits de Fourvière à ceux qui font assurément partie de nos gloires locales les plus... internationales qui soient!!

On veut parler du groupe, devenu aujourd'hui une des références mondiales de danse hip-hop, les fameux  Pockemon Crew, qui étaient célébrés comme il se doit ce dimanche sur la scène du théâtre antique de Lyon.

Cette soirée était surtout  l'occasion de fêter comme il se doit  20 ans de carrière,  pas très loin du parvis de l'Opéra de Lyon où a commencé  cette troupe  de jeunes gens dingues de hip-hop issus de la banlieue lyonnaise comme  Vénissieux,  Villeurbanne  ou Vaulx-en-Velin.

Pour la petite anecdote qui n'interessera pas grand monde (mais tant pis, je peux, je suis le redac chef :o)  j'avais eu la chance de croiser totalement par hasard  ce collectif,  qui en était  encore à leur prémisse, à la fin des années 2000, dans un TER  pour Beaune où il revenait d'une de leur nombreuse battle. 

714_pockemon_crew_web_paul_bourdrel-2

Le train étant longtemps bloqué dans une petite gare de province (ah les joies de la SNCF...) , le crew lyonnais avait fait passer le temps des passagers un peu enervés en offrant une prestation improvisée des plus réjouissantes.

Autant dire que les pierres du théâtre antique de ce 14 juillet pour cette « Nuit Pockemon Crew » assez exceptionnelle offraient un bien meilleur écrin à leur travail et cette petite histoire raconte bien la générosité et la spontanéité de ce collectif, qui  figure sans doute comme dans les plus dignes représentants du hip-hop contemporain.

 Riyad Fghani, 40 ans, leader de la troupe, venu dire quelques mots à la fin de la soirée (mais rapidement car le timing était serré, feu d'artifice du 14 juillet à 22h30 oblige), avait l'air vraiment ému du chemin parcouru et particulièrement  fier de pouvoir jouer sur leurs terres, eux qui ont plus l'habitude de se montrer aux quatre coins du monde. 

les-20-ans-des-pockemon-crew-6a1a7468-1-445-mo

Devant plus de 4000 personnes,  cette bien épatante  bande de breakdancers  (composée de quarante danseurs âgés de 18 à 40 ans) a pu montrer  au public un bien bel échantillon de leurs talents, en deux parties bien distinctes, d'abord dans une battle,  face à des champions internationaux de la discipline venant du Brésil, d'Allemagne ou du Maroc.

Cet hommage à leurs début, fiévreux et de haute voltige,  était l'occasion pour les Pockemon Crew d'improviser de façon très spectaculaires acrobaties devant un public chauffé à bloc. 

Les Pokemon avaient ainsi invité une bonne dizaine d'hip-hopeurs choisis parmi le gratin international pour une battle intense à souhait.

Mais c'était la seconde partie qui était sans doute la plus attendue et la plus émouvante car si les Pokemon ne s’interdisent pas  encore aujourd'hui de participer à des battles ,ils ont pris, dès 2004, le virage des salles de théâtre et y consacrent désormais  l’essentiel de leur travail.

Pockemon Crew-20

Le public aura donc eu droit à une création, qui était en fait un "pot pourri ",  plus précisemment une sorte de "grand remix "d’extraits de leurs plus beaux spectacles  joués au cours des dernières années, comme l'éblouissant  #Hashtag 2.0, un spectacle qui aura notamment atteint les 200 dates en quatre ans. 

Le tout a donc donné un show  particulièrement  poétique , coloré  et d'une virtuosité indéniable, aussi bien au sol que dans les airs, avec comme point d'orgue, de tous les spectacles du crew, un art assez indépassable du storytelling. 

 

714_pockemon_crew_web_paul_bourdrel-38

Car, contrairement à d'autres compagnies de danse, le crew se soucie particulièrement de la narration, et ne se contente pas d'aligner les figures, aussi spectaculaires soient elles.

Autrement dit, assurément, le  feu d’artifice du 14-Juillet, tiré à quelques encablures de là, tomba à point nommé   pour parachever ce  bouquet final de  ce bel anniversaire!!

Pockemon Crew-102

Et sachez que les  23 et 24 octobre prochain,  les Pokemon Crew se produiront à l’Opéra de Lyon, revenant bien joliment boucler la boucle!!

 

Crédit photo : Paul Boudrel et Quentin Lafont