coupsdecoeuravignon

  C'est  un fait incontestable  : les deux articles " sélection du OFF d'Avignon, soit sur nos 5 premiers gros coups de coeur  soit celui sur 5 coups de coeur supplémentaires, ont particulièrement bien marché, niveau statistiques, et ont été de loin les billets les plus lus depuis le début du festival.

 Cela semblait assez incontournable que l'on continue , à trois jours de la fin du festival , avec une dernière sélection de 5 spectacles qui nous aura particulièrement touché et qu'on vous recommande sans hésiter ( on peut cliquer sur les titres pour retrouver les chroniques entières, sauf pour Moms qui sera chroniqué après le festival) : 

  1/Le syndrome du banc de touche; Théâtre du Train Bleu

syndromebanc

Tout le monde  dans la Cité des Papes n'a qu'un nom à la bouche celui de Léa Girardet, auteur et interprète unique d'un seul en scène racontant ses déconvenues en tant que comédienne qui cherche un rôle.

Trouvant des similitudes évidentes  entre le statut d'actrice au chomage, et celui de footballeur remplaçant , la jeune comédienne utilise en point d'orgue de son spectacle  la figure  d'un mentor  qui n'est autre que l'entraindeur des champions du monde 1998, Aimé Jacquet  en personne, si longtemps décrié par les médias parisiens, et qui s'est avéré être un meneur ,figure de référence pour la jeune comédienne qui galérait. 

Léa Girardet nous montre comment celui qui a été pendant longtemps collectionneur d'échecs sportifs a pu a perservér pour devenir le dieu d'une nation entière dans un seul en scène aussi maitrisé que drôle, tendre et brillant .... 

2/ Sang négrier au  Théâtre du Verbe Fou


sangnee

Lauréat 2018 des P'tits Molières du Meilleur seul en scène, de la meilleure mise en scène pour Khadija El Mahdi et du meilleur comédien pour Bruno BernardinSang négrier redémarre une saison dans le OFF avec plusieurs trains d'avance.

 On a été totalement bluffés  par la prestation de Bruno Bernardin, totalement gagné par la honte, puis la peur, la folie, et enfin, la résignation. Le texte de Laurent Gaudé (un de mes auteurs favoris) est brillamment rendu, nous fait souvent froid dans le dos, nous prend à parti dans l'écoute de ce récit de l'horreur, de la violence de l'homme sur l'homme, de son comportement insensé. 

C'est un grand seul-en-scène que nous offre ici la Compagnie les Apicoles!! 

 3/ Moms; Théâtre des Lucioles

moms

 

On l'aime cette formidable adaptation française du succès mondial "Mom's The Word", MOMS ! ; sorte de patchwork de confessions, portraits, scènes, chansons et tranches de vie qui dressent un tableau tendre et décapant de la maternité.

C’est irrévérencieux, drôle, et plein d’amour. Rien n’arrête nos Moms : sexe, délire éducatifs, doutes , rivalités de mamans , complexes , fantasmes, couches trop pleines, bouillie, peurs, insomnies, phobies, échecs, ras le bol, petites misères, tout y passe. Ces Moms-là, c’est vous, c’est nous, c’est elles, c’est nos vies et c’est si bon !

On rit, on pleure et on pleure de rire et on en reparle plus longuement bientôt !

4/ Reggiani par Eric Laugerias ; Théâtre du Chien qui fume

reggiani

Éric Laugerias, grand comédien de théâtre voue une passion irrationnelle pour Serge Reggiani, au point de vouloir lui consacrer un spectacle hommage qu'il présente en exclusivité.

Laugérias évite l'imitation trop facile et le "copier coller" et se permet, avec sa comparse Judith D’Aleazzo avec qui il a mis en scène le spectacle,quelques jolies revisites de l'oeuvre originale de Reggiani.

En regardant ce récital unique en son genre, on a comme l'impression de le voir se matérialiser sous nos yeux ébahis par un Eric Laugérias touché par la grâce était un très beau cadeau.

 5/ Seule(s) en scène ; Théâtre des Barriques 

seuleenn


Ma
is qu'eeeeeeest-ce qu'elles sont drôles, ces cinq comédiennes ! Jessica Berthe, Pauline Büttner, Marie-Line Vergnaux, Claire Olier et Chloé Chycki ont toutes un talent et un naturel fous, une personnalité propre qui les rend chacune attachante. 

Si vous aimez le procédé du théâtre dans le théâtre - surtout quand il est aussi originalement exploité -, voir des comédiennes qui ne se prennent pas au sérieux, et tout simplement, si vous aimez vous tordre de rire, un seul mot comme cent : FONCEZ ! 

 

On aurait pu encore intégrer à cette dernière sélection pas mal d'autres spectacles vus et largement approuvés, on pense aux pièces "la famille Ortiz," "Déglutis ca ira mieux," "Pistou, à la recherche de la cité Z,  à la chanteuse Agnès Bihl à l'arrache coeur,  au beatboxeur Kosh et aux humoristes les Décaféinés, mais il fallait bien faire des choix et promis on reparle de ces pièces rapidement !