G01675

"Harry alluma une cigarette et écouta le double solo à la guitare de Rainy Days revisited"  Il se demanda combien de temps il allait mettre pour  s'endormir. Combien de temps il allait réussir à laisser son téléphone avant de regarder si Rakel avait répondu."

La rentrée littéraire ce n'est pas que la littérature blanche, les polars font aussi leurs rentrées, et les grands noms du genre en premier lieu.

Ainsi, après  La Soif, qui avait épanché notre soif de frisson en tous genres, on retrouve avec grand plaisir  Harry Hole,   le héros fétiche de Jo Nesbo le maître du thriller scandinave.pour une douzième enquête autour d'un thème o combien d'actualité, celle des  violences faites aux femmes,

Harry Hole, inspecteur norvégien cabossé par la vie, avec sa balafre sur le visage et son doigt estropié apprend  dans ce nouveau volet que Rakel sa compagne qui venait de le foutre dehors,  a été assassinée de plusieurs coups de couteau.

Le voilà donc totalement inconsolable et contraint de mener son enquêtesur les traces d'un certain  Svein Finne, un violeur multirécidiviste octogénaire,  que Hole avait mis sous les barreaux.

UN être particulièrement retors  qui vient d'être libéré après plusieurs années de prison et qu'Hole va évidemment suspecter du meurtre de Rakel.

 Harry Hole : traquer sans relâche un monstre sanguinaire,  c’est bien, tu sais le faire,, mais recoller les morceaux d'un coeur brisé, c'est bien plus délicat à accomplir !

Avec ce nouveau  page-turner quasi horrifique- on pense parfois au silence des agneaux de Thomas Harris, d’une belle efficacité, le cahier des charges de tout bon polar scandinave qui se est  largement respecté.

Il faut voir à quel point   l’enquête file à cent à l’heure et  àquel point Nesbo ménage les fausses pistes et les rebondissements avec un savoir faire admirable.

Brassant pas mal de thématiques essentielles comme le lien du sang et le mal qu'on a en chacun de nous, Jo Nesbo prend un plaisir quasi masochiste à faire plonger dans les abysses son grand inspecteur de police norvégien, avec une enquête aussi haletante que déchirante.

Un excellent  cru. pour bien commencer la rentrée !!

 
Parution simultanée en Folio policier : La soif.

En librairie  depuis le 15 août 2019
« Le Couteau » (Kniv), de Jo Nesbo, traduit du norvégien par Céline Romand-Monnier, Gallimard, « Série noire », 608 p., 22 €.