réfugiés

 "Liem ne savait pas trop si Marcus voulait parler de la trahison de son amant, des projets de son père ou de l'argent de Parrish. ce Qu'il voulait savoir c'est ce que signifiait une " image crue". Marcus se contentait de faire son thé, visiblement sans attendre de réponse ( L'autre homme)"

 En 2017 sortait en France Le Sympathisant, qui était l'oeuvre de l'auteur amérasien Viet Thanh Nguyen, auréolé du prix Pulitzer 2016. Ce roman ample et dense avait l'ambition formidable de traiter de la  guerre du Vietnam  et de porter un regard inédit  sur les vietnamiens loin d'Apocalypse Now et autre Platoon où ils étaient souvent de simples silhouettes sans incarnation.

Avant d'écrire ce roman, Viet Thanh Nguyen avait publié aux USA un recueil de nouvelles "Les Réfugiés "qui n'arrivent qu'en cette rentrée littéraire en France.et qui est animé du même esprit que son roman écrit plus tard: celui de rendre un visage et à une humanité à cette population vietnamienne liée étroitement à l'histoire des USA

Les huit nouvelles que composent "Les réfugiés " abordent des thèmes comme le déracinement, les impacts de la guerre du Vietnam, le choc culturel éprouvé dans un nouveau pays.

On apprécie particulièrement la nouvelle L'autre homme où on suit un jeune asiatique, Liem, qui a fuit Saïgon pour San Fransico et qui a beaucoup de mal à trouver ses repères.

 Mais au dela de la question de l'intégration et et de l'immigration, Viet Thanh Nguyen réussit la prouesse d'insuffler à ses nouvelles des réflexions qui toucheront un plus large public en abordant des problématiques universelles comme le cheminement intérieur et les parcours de vie que tout un chacun fait à un moment de sa vie, ou bien encore les non dits qui obstruent des relations de couple ou familiales.

Viet Thanh Nguyen possède une faculté d'évocation peu commune et une plume aussi élégante que racée qui offre un bien bel hommage à tous les déracinés qui vivent sur cette planète.

"L'anti dépresseur ne faisait que restaurer en lui un sentiment de normalité. Pourquoi se demandait Arthur avait il besoin d'une pilue pour cela?" ( La greffe)

UN grand merci aux éditions Belfond et à Babelio pour la masse critique littérature de septembre ! 

tous les livres sur Babelio.com