ami jeunesse

Ces rues n'ont jamais été miennes". En un sens, ce fut vrai pour mes parents aussi. Bien sur ils furent propriétaires de leur vie à Malabar Hill, et en décidèrent comme ils l'entendaient, avec une ouverture d'esprit qui ne cessa de me combler. Moi meme je n'ai jamais entièrement possédé mon temps ici. Mais quand à Bombay, après la retraite de mon père, la vie commenca à se déliter, il fut intéressant de voir qu'ils ne firent pas la moindre tentative pour s'y opposer. Ils avaient l'habitude de partir."

  Parmi les écrivains indiens, une littérature qu'on connait somme toute assez mal,  Amit Chauduri s’est créé un univers bien à lui.  Professeur de littérature, critique influent, il  s’attache en effet à décrire la poésie des instants fugaces, loin des grands bouleversements de l’Histoire et des sagas épiques à tel point que pas mal de gens l'ont surnommé le Proust Indien

Amit Chaudhuri n'aime rien  autant que  tisser des chroniques de l’ordinaire qui chantent la beauté du temps qui passe et du quotidien, à petites touches délicates.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "Amit Chaudhuri"

Dans son nouveau et septième roman  roman Un ami de ma jeunesse (éditions Globe) Amit Chaudhuri – ou son double romanesque – retourne à Bombay, la ville où il a grandi,  et qu'il ne veut pas appeller Mumbay comme c'est officiellement  le cas depuis 1995

Il est dans cette ville  pour donner une lecture. Il s’attend, comme à chacun de ses séjours, à retrouver Ramu, son ami d’enfance, avec qui il aime tant sortir et dériver dans la ville. Amit aime retrouver les lieux de sa jeunesse et dépoussiérer ses souvenirs.

Seulement, après des années d’addiction, Ramu est en cure de désintoxication. Esseulé, Amit Chaudhuri, répond aux exigences de sa mère et de sa soeur qui le mènent notamment à l’hôtel Taj Mahal où a eu lieu la sanglante attaque terroriste en 2008.

Construit comme un long plan séquence, Ami de ma jeunesse décrit avec précision et par touches impressionnistes le portrait mouvant d’une mégalopole frappée par la mondialisation puis frappée par les attentats terroristes de 2008. Une auto fiction qui  brasse des thèmes comme  l'amitié, les souvenirs d'enfance, la relation entre écriture et la vie,  et les attentats de Bombay  qui ont ébranlée la ville et la nécessité du souvenir.

Amit Chaudhuri tisse une déambulation littéraire à la fois dépaysante et racée sur une ville qu'on connait finalement assez peu de l'occident. 

Ami de ma jeunesse, Amit chaudhuri/ Titre original : Friend of my youth

Traduit de l'anglais (Inde) par Simone Manceau

Éditions Globe - Date de parution : 28 août 2019 - ISBN : 978-2-21130-080-3  - 192 pages - Prix éditeur : 21 €