dimanche 28 avril

Critique cinéma : Coming out : (se) filmer contre l'intolérance !

  Assistant monteur sur de nombreux films de fiction et documentaires, Denis Parrot signe  avec "Coming Out", en salles dès le 1er mai, un très touchant documentaire, qui , comme son titre l'indique ( une très belle chanson d'Alexis HK porte le même), regroupe des vidéos de jeunes des  quatre coins du globe qui décident de " sortir du placard"   pour reprendre la traduction littérale du titre " coming out" ..  Ces jeunes gens très connectés ( africains, britanniques,... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 28 avril

l'Italie en privé : un beau livre qui nous fait toucher du doigt le Dolce Vita

  Comment espérer rencontrer la vraie Venise ou la vraie Naples à l'heure du tourisme de masse ? Comment éviter les pièges à touristes et dénicher au contraire les restaurants appréciés des touristes ?  Herbert Ypma,, lauteur de ce très beau livre " L'italie en privé", paru aux éditions du Chene,  essaie de répondre à ces questions. Lui qui a sillonné la planète en tant que photographe et a publié une trentaine d'ouvrages sur la culture, l'architecture, le design, le voyage,  a exploré dans ses... [Lire la suite]
Posté par poyeto à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 28 avril

Concours Polars au Livre de poche : un des 3 grands romans policiers de notre sélection/ Quais du polar à gagner !!

    Lors du  lundi  de Pâques , on vous a  proposé une sélection de trois polars en poche qui sont récemment sortis  dans la même maison d'édition- le livre de Poche,  qui pourront parfaitement aller pour vos vacances de pâques en ce moment, ou celles d'été qui arrivent/ Ces trois livres, c'était   :  1/Juste après la vague, Sandrine Collette Résumé : Il y a six jours, un volcan s'est effondré dans l'océan, soulevant une vague titanesque, et le monde a disparu autour de... [Lire la suite]
samedi 27 avril

#PrixAudiolib 2019 "My absolute Darling" en version audio : quel Tallent !

Après une première lecture de My absolute Darling de Gabriel Tallent (2017, Gallmeister) en version papier, j'ai eu ce sentiment désagréable d'être passée à côté de quelque chose. J'en avais entendu tant de bien - dont de François Busnel qui parlait du roman le plus puissant qu'il ait lu depuis des années, tout de même -, que j'ai pensé que le moment de ma lecture avait forcément été mal choisi, qu'il fallait que je le relise pour dissiper ce sentiment de profond malaise qui ne me quittait plus depuis que j'avais refermé l'ouvrage.... [Lire la suite]
Posté par Borntobealivre à 14:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 27 avril

Collection Nez à nez aux Editions nathan : les grandes civilisations à portée de tous les enfants !

  Nez à Nez avec l'Histoire e est une jolie collection, destinée aux 6/8 ans,  écrite par James Davies, et  publiée en France depuis février dernier  par   les éditions Nathan qui te fait rencontrer les grandes civilisations et personnages du passé. Mélangeant habilement humour  et illustrations BD pour une première initiation intelligente et ludique, deux publications ont déjà été publiées :     1/Nez à Nez avec les romains Pars à la rencontre des Romains de l'Antiquité, qui ont... [Lire la suite]
Posté par poyeto à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 26 avril

Lecture en poche : Pactum Salis, Olivier Bourdeaut

  Olivier Bourdeaut nous avait tous  enchantés,  avec son premier roman , coup de trafalgar littéraire qui avait surpris tout le monde en janvier 2016; le cultissisme "En attendant Bojangles", et son intrigue tout autant légère et grave, drôle et poignante sur un couple pas comme les autres vus sous les yeux de leurs enfants de dix ans . Un premier roman  « En attendant Bojangles » aux éditions Finitude, qui fait l’unanimité de la critique, il est dès lors difficile,  en lisant "Pactum Salis"... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 26 avril

Le temps d'apprendre à vivre : trois beaux portraits de femmes

  "Chut, Ma Lila doucement, je parle à Nicole ta tante, ça m'arrive tous les jours, tout le temps, j'ai besoin de lui dire des mots qu'elle entende tous ceux que je n'ai pu lui offrir à temps". Premier roman d’Elsa Boublil,  connue notamment pour animer l'émission Musique émoi sur France Musique , " Le temps d'apprendre à vivre " raconte trois générations de femmes et trois destins vers un seul et même désir d'émancipation et de lutte : Fleur, une grand mère née en Tunisie et qui vit mal son déracinement en... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 26 avril

Rencontre avec Sandrine Collette : à la source d' l'ANIMALité qui est en nous

    Lors du dernier festival Quais du polar,  j'ai eu la chance de participer  à un petit-déjeuner, en comité très  restreint, en présence de la romancière Sandrine Collette.  Une rencontre qui avait lieu au Mama Shelter, un grand établissement hôtelier lyonnais ( il y en a aussi à Paris et dans d'autres grandes villes françaises) pendant plus d'une heure et on aurait voulu qu'il ne s'arrête jamais.   Ce moment  particulièrement  privilégié aura  été ... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 25 avril

La mort selon Turner : un polar flamboyant qui garde son (Le) Cap !!

   "Turner ne sut pas comment le prendre. Il se sentait presque blessé. C'est très étrange, de la part d'un prédateur aussi infatigable que lui.  Le colonel Nyathi qui n'avait pas sa langue dans sa poche, l'appelait le Lion de Nianga. Il respectait méticuleusement la procédure, son dossier ne faisait pas état de la moindre brutalité, et sa ténacité était proverbiale, quoique épuisante pour les autres.   Lauréat du Prix "Le point du polar américain" lors du dernier quais du polar, "La mort selon Turner "... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 24 avril

"Le dur désir de durer" par le Théâtre Dromesko

SI vous n’avez jamais vu de spectacle du Théâtre Dromesko (courez-y à la prochaine occasion !), essayez d’imaginer un cabaret sans Monsieur Loyal. Un navire sans capitaine à bord. Un théâtre sans directeur. Devant la succession des tableaux qui composent « Le dur désir de durer » (suite du précédent « Jour du grand jour ») il faut accepter de lâcher le fil narratif, cesser de chercher un sens, une logique et se laisser porter par le maître à bord : la beauté. Une beauté esthétique et visuelle travaillée... [Lire la suite]
Posté par khamsa o khmis à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,