irresponsable

 

 OCS a fin fin à Irresponsable, une de ses plus belles créations, sur laquelle elle misait beaucoup lors d'un ancien Showeb séries auquel on avait assisté en 2016 déjà .

A l'origine du projet, Irresponsable est né au cours de la première promotion « Création séries télévisées », lancée par la Fémis en 2013.

Cette création singulière pour une série décalée  parvient avec beaucoup de réussite  à revisiter malgré- ou grâce à ?- une  économie de moyens, le thème  un peu usité de l’adulescence, sur un ton  particulièrement novateur et singulier.

L’irresponsable, ici, c’est Julien, la trentaine, gentiment lunaire et débonnaire. Revenu vivre chez sa mère en banlieue parisienne, il tombe par hasard sur Marie, son amour d’adolescence, disparue sans explication et se découvre bientôt père d’un ado de 15 ans.

 

4626238-bande-annonce-de-la-saison-3-d-irrespon-opengraph_1200-3

 Commence alors pour Julien un long périple vers l’âge adulte et ses responsabilités, élément, valeurs dont notre héros est  assez dépourvu comme le titre de la série l'indique…

On peut dire qu' Irresponsable  a en trois saisons  dépassé nos attentes les plus folles ! 
Meilleure que les saisons précédentes, mais aussi plus drôle, cette saison 3  a définitivement  scellé l’entrée de cette série (francaise, qui plus est !) dans les meilleures séries des 2010’s. ( et on parle des Grands prochainement qui n'a rien à lui  envier)
L’écriture est audacieuse et les dialogues, ciselés  et les situations aussi pertinentes que  percutantes ..
Le casting, porté par un Sebastien Chassagne toujours aussi bon en adulescent immature mais qui tente de gagner en autonomie et en responsabilité fait des étincelles.
Outre Chassagne il faut féliciter le showrunner de la série Frédéric Rosset,  mais aussi sa co-scénariste Camille Rosset ainsi que les comédiens Nathalie Cerda Marie Kauffman et Théo Fernandez,qui contribuent pour beaucoup à cette éclatante réussite !!