viendra

 Adepte de cinéma contemplatif et naturaliste de toute beauté, le cinéma du réalisateur espagnol Oliver Laxe est pour vous  

 Après Mimosas, envoutant et lancinant road trip mystique dans les montagnes de l'Atlas au Maroc découvert à la Semaine de la critique cannoise en 2016, Oliver Laxe a présenté cette année à Un Certain Regard ( donc ce coup ci en sélection officielle) Viendra le feu, plongée introspective et éminnement naturaliste dans les paysages ruraux desertiques de l'Espagne.

Viendra-le-Feu-1024x553

Comme Mimosas,  mais avec une dimension métaphysique et mystique moins prononcée, Viendra l e feu est une  oeuvre  contemplative avec peu de dialogues, tourné en 16 mm  avec une image vraiment superbe.

On suit le périple de Amador pyromane qui revient dans son village perché sur les montages de Gallice après avoir purgé sa peine pour retrouver sa vieille mère et ses trois vaches. 

Périple est un bien grand mot, car il ne se passera pas énormément d'actions dans cet ode au silence et à la nature , à part deux séquences assez flamboyantes en début et en fin de film.  Laxe joue sur un rythme très lent, presque suspendu pour sonder l'immensement grand et la puissance de Madame nature.

Tourné dans le propre  village des grands-parents du réalisateur, le nouveau long métrage d'Oliver Laxe met en avant la beauté de ces paysages montagneux souvent perdus dans la brume et où le feu, est une menace majestueuse qui peut intervneir à tout moment.

Une oeuvre extrêmement contemplative, qui a le mérite de ne pas trop durer, et qui propose une approche sensorielle et sensitive qui plaira pleinement aux contempteurs et aux amateurs du genre. 

VIENDRA LE FEU de Olivier Laxe avec Amador Arias, Benedicta Sánchez, Inazio Abrao
Sortie DVD et VOD le 4 février / Pyramide vidéo
BONUS DU DVD 
Entretien avec Olivier Laxe