COVER_FB2_01

  « J’ai passé du temps en cour d’assises pour assister à des procès, m’en inspirer, et être certain de coller au maximum à la réalité. » a confié Stephane Dumoustier, réalisateur du film "La fille au bracelet" que j'ai eu la chance de voir la semaine dernière à la Maison des Avocats de Paris.

Ce film retrace l’histoire d’une jeune fille âgée de 18 ans, Lise Bataille incarnée par Mélissa Guers qui joue brillamment son premier rôle.

Le réalisateur avait posté une annonce sur Facebook et nous a confié que Mélissa, étudiante qui n'était pas forcément destinée à être comédienne, était la seule à dégager le silence qu’il recherchait pour incarner le personnage.

Il nous a également dit que Lise/Melissa représentait pour lui l'altérité dans la mesure où elle est une fille et de plus une adolescente.

Elle incarnait pour lui le mystère. Le mystère est le maître-mot dans ce film dans la mesure où celui-ci plane tout au long du film, celui d'un meurtre. Est-ce Lise qui l'a commis?

 

MAT_2133__c_Matthieu_Ponchel_pour_Petit_Film_FraKas_productions_France_3_cinema

La première scène nous montre une scène paisible de Lise à la mer avec sa famille jusqu'au moment où elle se fait arrêter par la police. Ce jour de grand soleil sera le dernier dans sa vie et celle de sa famille. Le meurtre de Flora, la meilleure amie de Lise sera omniprésent, dans leurs têtes, dans leurs vies et même sur le corps de Lise car celle-ci portera un bracelet électronique, marque de l'enfermement dans lequel elle se trouve face à ce meurtre. En effet, cette jeune fille qui est décrite par ses parents comme joyeuse, sociable avant le procès va peu à peu se renfermer sur elle-même. En effet, celle-ci doit prendre des cours par correspondance, doit rester chez elle, avec sa famille. Elle ne fréquente alors plus de personnes de son âge, sauf en cachette, elle par ce fait, elle s'éloigne alors des moeurs de la jeunesse, des soirées qui peuvent mal tourner, comme celle de la mort de Flora...

Si le film a pour thème principal un meurtre, il traite également de l’amitié, des limites de celle-ci mais également de la famille et du doute qui peut régner au sein de celle-ci. En effet, on ne connait jamais assez bien ses enfants ainsi que les moeurs de leur époque. Durant le procès, le père de Lise incarné par Roschdy Zem en apprend beaucoup sur sa fille, sur ses moeurs et s'étonne de ce qu'elle est capable de faire. C'est troublant de se dire que les personnes présentes au procès peuvent voir des images, entendre des faits que Lise a commis, qui appartiennent à sa vie intime, tout celà en sa présence, elle qui est impuissante face à cela, derrière sa vitre.

Enfin, ce film traite de la culpabilité, culpabilité de Lise d’avoir laissé son amie ce matin-là mais également de ne pas avoir fait signe à la maman de Flora pour la soutenir mais elle ne s'en sentait pas capable, culpabilité de la maman de Lise incarnée par Chiara Mastroianni qui avoue ne pas avoir suivi sa fille jusqu’au bout car elle ne s’en sentait plus capable non plus. 

MAT_1750__c_Matthieu_Ponchel_pour_Petit_Film_FraKas_productions_France_3_cinema

Lors de cette soirée à la Maison des avocats , Anais Dumoustier, Melissa Gers et Pascal Garbarini, grand avocat pénaliste étaient également présents. Ce dernier nous a confié ses difficultés au début pour incarner son rôle dans la mesure où il n'est pas acteur. Il nous a fait rire lorsqu'il nous a dit "Quand j'arrivais dans la salle d'adiences à 9h et que parfois le tournage commençait à 11h, je ne connaissais plus mon texte".

Mais comme l'a justement dit Anais Dumoustier qui incarne un avocate générale, "le métier d'avocat se rapproche beaucoup de celui d'acteur".

En effet, ceux-ci sont sans cesse dans le jeu, la théâtralité, la maîtrise du Verbe.

Je vous conseille vivement d'aller voir ce film tout d'abord pour découvrir cette très jeune actrice mais également pour vous immiscer dans le monde juridique et ses failles.

"La fille au bracelet" sortira le 12 février sur les écrans à découvrir absolument.

 

LA FILLE AU BRACELET - Bande-annonce

bracelet

 Au cinéma le 12 février 2020- Un film projeté en avant première dans le cadre du Festival cinéma Télérama.