9782253257745-001-T

 

"En 1997, le champion du monde d’échecs, Garry  Kasparov, est battu par  l’ordinateur Deep Blue d’IBM.  « C’est un jour déprimant pour le genre humain »,  commente The Guardian. Vingt ans plus tard, Kasparov  lui-même enfonce le clou : « Pour la première fois de  l’histoire, les machines menacent des emplois que l’on  exerce grâce à des diplômes. » Pourtant notre système  éducatif sélectionne toujours sur la mémorisation et le  calcul, alors que n’importe quelle machine effectue ces  tâches de manière plus efficace que l’homme."
François Taddei est polytechnicien, biologiste, chercheur à l'lnserm où il a reçu le Prix de la recherche fondamentale .
Il y a quelques années, Taddei a créé le Centre de Recherches Interdisciplinaires à Paris pour explorer de nouvelles manières d'apprendre, d'enseigner, et de faire de la recherche. 
 En avril 2018, il a remis au gouvernement un rapport « Pour construire une société apprenante » et c'est à la suite de ce rapport qu'il a eu le désir d'écrire ce livre dans lequel il défend la thèse suivante: on apprend différemment au 21 è siècle qu'au cours des siècles précédents, et cela est notamment du à l'accélaration  exponentielle de la révolution numérique qui bouleverse totalement les apprentissages d'aujourd'hui.
Pour le chercheur,  le développement des intelligences  artificielles et les découvertes en génétique  posent des défis inégalés à l’espèce humaine.
Cette nouvelle transition majeune de l'existence se caractérise par la création de nouvelles formes d'intelligences qu'il faut apprendre à  appréhender, en étant acteurs de ces changements et non pas simple témoins.
Dans un monde où les technologies s’accélèrent, penser le devenir de notre humanité et de l’humain devient un enjeu de civilisation et former les générations futures son corollaire pour définir de nouveaux paradigmes
Le livre se base ainsi sur un parallèle entre évolution  et les  changements dans  nos manières d'apprendre pour nous adapter à des changements de société.
Un point de vue  singulier qui ouvre de nouvelles portes à l'éducation dans un monde en mutation. Loin d'être un exercice théorique et universitaire, François Taddei se met beaucoup en scène, insiste beaucoup (trop?) sur son parcours  certaines passionnantes pour nourrir sa réflexion, d'autres plus anecdotiques 
.
Considérant l’interdisciplinarité, comme un des plus surs moyens de trouver les solutions pour l’être humain dans le futur , et considérant que l'homme peut totalement maitriser la machine,  “Apprendre au XXI eme siècle” est un essai parfois complexe à saisir dans son intégralité- même si sa volonté de vulgarisation est louable- mais toujours interessant et instructif .

Livre lu dans le cadre du  Prix des Lecteurs  Le Livre de Poche 2020 Documents

Livre du mois de FEVRIER PRIX DES LECTEURS DOCUMENTS/ESSAIS