144331_couverture_Hres_0"Le mercredi suivant, je suis revenue au parc Gagarine à la même heure comme si nous avions rendez-vous. Cette fois j'y ai accédé par le lotissement. J'étais désorientée dans ces rues que je ne distinguais pas encore les unes des autres. J'ai pris un virage et soudain tu étais face à moi, marchant dans ma direction d'un pas tranquille. Quelque chose dans ton œil a paru dire, Tiens sans plus."

La romancière Fanny Chiarello est revenue un jour dans sa région du Nord de la France pour présenter une exposition de textes et de photos. Là, elle croise devant chez elle une jeune adolescente qui lui fait penser à elle plus jeune. Sans lui parler, elle va imaginer sa vie et lui écrit une longue missive fictive dans laquelle elle renvoie ses propres mal-être adolescents.

Cette jeune fille, renommée Sarah permet à la romancière de créer un habile jeu de miroir subtil pour un récit d'apprentissage délicat et intense sur une adolescente en conflit, qui comprend qu'elle aime les filles alors que sa famille d'origine modeste n'accepte pas cela.

Dépassant le simple exercice de style que le postulat de départ pouvait laisser entendre, Fanny Chiarello met la poésie et le fantasme nécessaire pour raconter une vie d'adolescente comme il doit en exister un certain nombre et émeut profondément avec ce roman qui brouille joliment les frontières entre fiction et réalité. 

Son récit aborde  par ailleurs la thématique de l'homosexualité féminine et des premiers émois et questionnement avec pudeur et sensibilité.

Un des jolis romans de cet hiver littéraire 2020!

Le sel de tes yeux, Fanny Chiarello Éditions de l’Olivier 2020, 2 janvier 2020