9782754827454

 1976. Un petit village de 400 habitants dans le  Quercy, dans le sud-ouest de la France. Ici, le curé et les fermiers côtoient les quelques hippies qui sont venus s’installer en communauté.

C’est surtout le terrain de jeu de Jean, 8 ans, et de ses copains Titi et Jules. Insouciants, ils font péter des bouses de vaches et jouent aux cows-boys … jusqu’au jour où une de leurs bêtises coûte la vie à un fermier…
Les allergiques au western dont j'en suis  qui seront un peu échaudés par son titre peuvent se jeter sur la nouvelle BD de Nicolas Dumontheuil , l'auteur du culte Big Foot, ici même s'il est question de Steve McQueen et de Yakari c'est plus en toile de fond et dans l'esprit d'enfants fans du genre.
" Pas de pitié pour les indiens " (clin d'oeil aussi à feu l'émission de Dorothée pas de pitié pour les 3 ans) est en réalité un beau récit initiatique et une belle peinture de la  vie quotidienne d'un petit village du sud de la France.
 Avec une belle pointe de nostalgie, mais avec beaucoup d'indulgence et de tendresse pour ses personnages, il livre une jolie chronique de l'insousiance   et sur la découverte des interdits et du mal.
pas de pitie
Très colorée à l'image de ce petit coin de Paradis qui lui sert de décor , la BD de Dumontheuil,  bénéficie de  dialogues acérés et percutants et soigne particulièrement  ses couleurs, particulièrement vives et maitrisées
Le trait est gentiment cruel, parfois à la lisiière de la caricature (notamment dans la peinture des agriculteurs) mais le tout est très léger et agréable 
Surtout, l'album de Nicolas Dumontheuil montre parfaitement comment l'enfance est l'âge de tous les possibles (enfin presque tous les possibles) et celui des  sentiments exacerbés..

 

  En librairie  depuis  le 8 janvier 2020 aux éditions Futuropolis