1518__desktop_1110x493

François-Henri Soulié est un homme de théâtre aux multiples casquettes, écrivain, comédien, marionnettiste, scénographe, metteur en scène et scénariste. Il a reçu le Prix du premier roman du festival de Beaune en 2016 pour « Il n’y a pas de passé simple », paru aux éditions du Masque.

 On avait adoré « Il n’y a pas de passé simple » premier volet des trépidantes aventures du journaliste Skander Corsaro ainsi que   le présent n'a plus le temps, le troisième volet  héros journaliste malicieux et narcoleptique et de Tonio son ami d’enfance, un ferrailleur drôlement gay.

Passionné  d'Histoire François-Henri Soulié met un peu de coté Skander Corsaro pour livrer  un roman- un inédit en grand format qui sort directement en poche chez 10/18-  particulièrement ambitieux avec  Angélus,  une  intrigue cette fois implantée au XIIème siècle, autour de la "secte" des Cathares.

Cette plongée autour des Cathares, secte dissidente de l'église catholique, qui sont un peu les ancètres des protestantq , avec une vraie fascination pour la pureté évangéliste. Il situe  son intrigue dans son Occitanie bien aimée - "territoire passionnant d'échanges et de mixages culturels".

C'est en effet en 1165, dans des abbayes qui servent de décor à de macabres mises en scène, que se déroule l'action de son nouveau livre, un "road movie médiéval" selon ses propres dires. S'y entrecroisent trois enquêteurs aux desseins contradictoires : pour investiguer sur les crimes, Raimon de Termes mandaté par l’Église de Rome, et Aloïs de Malpas, une "femme du peuple" désignée par les "hérétiques" cathares ; et pour venger ses amis suppliciés, le tailleur de pierres Jordi de Cabestan.

soulie2

 Marchant fidèlement dans les traces du Umberto Eco du Nom de la rose, mais en creusant un sillon personnel plus fantaisiste,  Soulié tisse le destin croisé de trois protagonistes principaux, liés par des évènements crapuleux sur fond de catharisme, en soulignant l'influence des hérétiques dans le sud de la France,  dans un contexte propice à la réflexion et une intrigue haletante,

Angélus bénéficie comme atout important  de protagonistes principaux attachants, notamment le héros Raimon de Termes, fin limier dans son enquête et  ambiance paranoïaque et mystique fortement bien troussée Francois Henri Soulié compose un  univers médiéval précis et  sophistiqué, dans une  prose "moyenâgeuse" idoine

Un polar  historique  qui permet aussi  de mieux comprendre notre monde  d'aujourdhui, notamment dans la description des rapports de soumission et de domination  , à découvrir en poche, mais avec 522 pages bien roboratives tout de même ! 

ANGÉLUS;François-Henri SOULIE

Date de parution : 05/03/2020