regarde

" L'amour, c'est faire la connaissance de quelqu'un qu'on a la curieuse impression de connaître depuis toujours. Personne ne me croira, personne ne m'a jamais crue. Peu importe. Je n'ai besoin d'aucun aval."

Auteur de polar souvent surprenants et bien construits, dont le récent "Sauf" qui avait séduit public et critique, Hervé Commère ne déçoit pas avec sa nouvelle publication " Regarde".

Une nouvelle fois, il nous surprend avec ce qui est en fait plus une histoire d'amour complexe et passionnée qu'un polar classique lambda. 

Au départ du récit, une romance incroyable entre Mylène, bourgeoise rangée de 45 ans et Pascal dit Paco, jeune délinquant de 25 ans, et les deux venant de milieux sociaux pourtant totalement différents vont vivre une incroyable histoire d'amour à la Bonnie and clybe avec braquages et risques inconsidérés.

Hélas,  un de ces braquages en Espagne va mal tourner et Mylène finira en prison et Pascal, tué dans sa cellule où il a été de son coté incarcéré.

Vingt ans plus tard, rangée des voitures, Mylène aménage dans une roulotte mystérieuse qui semble totalement " habitée" par son ancien amant.... Malgré cette histoire de braquages amenant des rebondissements fréquents, "Regarde" est bien avant tout une belle histoire d'amour jusqu'au boutiste.

Une ode à l'amour auquel l'auteur ne nous avait pas encore habitué et qui se révèle in fine vraiment convaincante.

/ Regarde, Hervé Commère (Fleuve Editions, 5 mars)