LO0089

" Il y eut pourtant un déclencheur. Quelque chose qui se modifia dans son esprit. J'ignore si c'est l'événement lui même ou le fait que je sois impliiqué, mais il se produisit quelque chose". 

Dans la région  du Yorkshire où la nature est aussi splendide que peu hostile, deux enfants,  Danny et Cathy vivent au milieu de la forêt,  avec John, leur père, un  homme , très grand, taciturne et manuel- il a construit de ses propres mains la maison dans lequel les trois vivent-  qui  autrefois servi d’homme de main à Mr Price., riche propriétaire terrien, particulièrement cupide et odieux.  L'harmonie( relative) du début va vite donner lieu à une tragédie inéluctable. 

Elmet, le premier roman de la jeune Fiona Mozley  a été couronnée de nombreux Prix en Grande-Bretagne, et a notamment figurait en finale de la liste du Man Booker Price, ce qui est très rare pour un primo romancier.

Elmet est un roman à part, entre le conte gothique proche du fantasy, dans lequel la nature a toute sa place et le drame social à la Ken Loach qui voit les riches  patrons dominer outragement les plus modestes sans le moindre scurpules, au dépit de toute humanité. 

Un drame assez intemporel, pour accentuer le coté conte du film même si la critique de l'ultra libéralisme et certaines références aux geurres d'aujourd'hui ( Irak) pour le faire  situer à la fin du 20e siècle 

 On pense au niveau de l'ambiance à des films anglais comme le Géant Egoiste de Clio Bernard  ou alors pour l'histoire d'un père qui fait mener une vie dascète à sa progéniture au papa de Captain Fantastic en plus âpre 

 Un Yorkshire méconnu et mystérieux qui sert de décor à cette fabe romanesque et terrifiante ou la violence est prégnante, radicale et où l' injustice et la   révolte sous jacente prend des accents shakespariens .

Une très des belles découvertes littéraires de ce début d'année, et même si la période n'est pas forcément la plus propice à ce genre de lecture sombre et assez anxiogène, la magnifique prose de sa romancière mérite largement d'être mise en avant !

Elmet», de Fiona Mozley, traduit de l’anglais par Lætitia Devaux, Joelle Losfeld Éditions, 237 p., 19 €.