tropi cela 2

Entre deux CD de pop plus traditionnels, les excellents  « Retiens mon désir »( voir notre chronique), et "Nuits sans sommeil ( la critique ici), "la très talentueuse artiste pop Cléa Vincent  nous envoie un peu de soleil des tropiques dans un EP bouillant Tropi-Cléa 2, qui sortira le 30 avril chez sonv fidèle label- qui lui doit beaucoup-Midnight Special Records.

Cléa  qui a eu  le fils du guitariste virtuose Baden Powell  comme professeur de piano, a toujours été inspiré par la musique brésilienne , de Caetano Veloso à Chico Buarque ou encore Baden Powell .

Régulièrement, Cléa lâche ses notes électroniques et réchauffe sa french pop dansante et mélancolique d'un souffle de bossanova avec de  nouvelles sonorités qu’elle a  joliment mélangé à sa signature pop /french touch.

Après un premier EP en 2017,  Tropi Cléa, plus estampillé bossa nova, Cléa Vincent  continue sa parenthèse tropicale  avec un second volet qui va ce coup ci, un peu plus du coté de la samba et de la salsa.

Elle donne vie à six nouveaux titres composé cet hiver et qui tombe à poing nommé pour ce printemps chaud mais confiné.

Sonorités tropicales, ambiance samba, son intemporel et caressant. 6 titres d’une belle pop exotique qui réchauffe les coeurs où reggae, salsa,  bossa nova et jazz se mêlent à la chanson pour aboutir à ces six titres lumineux et d'une belle insouciance.

Sa voix profonde,  ou plutôt de "soprano cuivrée" , comme elle aime à le dire quand on stigmatise son image de femme enfant, se mêle parfaitement à ses mélodies légeres. 

Un EP enjoué et chaud qui risque de faire monter le thermomètre de plusieurs degrès et nous donner une cure de vitamines bien salutaires  ! 

Belle illustration de cet EP à venir, le premier clip  extrait de cet EP  « Du sang sur les congas ». 

Véritable appel au lâcher prise et à la fête, « Du sang sur les congas » puise dans des rythmes brésiliens, danse sur des montounos cubaines et se mêle à la pop pour résonner comme un morceau fédérateur à la mélodie entêtante.

 Cléa a confié la réalisation à Pablo Padovani (Moodoïd) qui déploie dans ce clip une énergie malicieuse contenue entre quatre murs, où règnent fête, sensualité, féminité et humour.

 

On peut  d’ores et déjà le pré-commander au format vinyle ou le précharger dans vos bibliothèques en ligne ici même !