dangereuses

 Ce livre est la suite du célèbre ouvrage : Les femmes qui lisent son dangereuses  le  beau livre de Laure Adler et de Stefan Bollmann, et apparait ici dans une nouvelle édition 

Cet ouvrage est un très beau panorama de l'écriture au féminin à travers les siècles  et  se targue de  décrire le travail des écrivaines incontournables de l'Histoire, comme Jane Austen, depuis le Moyen Âge avec Hildegarde von Bingen et Christine de Pisan, jusqu’à l'époque contemporaine avec Carson McCullers, Marguerite Yourcenar, Anaïs Nin, Simone de Beauvoir, Marguerite Duras, Françoise Sagan – ou plus récemment Toni Morrison, Isabel Allende ou Arundhati Roy , soit le portrait d'une cinquantaine des auteures qui auront comptés dans la littérature mondiale .

Si les très grands noms de la littérature au féminin ne sont évidemment pas oubliées (Virginia Woolf, George Sand, Colette...) d'autres comme Johanna Spyri  Milena Jesenka, ou encore Erika Mann ont moins passé le cap des années, et c'est tout à l'honneur des auteurs du livre de leur redonner de la postérité et de les faire connaitre au grand public avide de découvrir des grands noms méconnus de la littérature féminine.

"Lire c'est disparaitre, lire c'est faire corps avec soi meme . Lire c'est éteindre le bruit des autres pour tenter d'atteindre sa propre mélodie."

Parrallélement aux textes on appréciera un  choix des tableaux particulièrement  judicieux de Cindy Shermann en passant par Edwar Hopper

 

Les femmes qui lisent sont de plus en plus dangereuses;Nouvelle édition

Flammarion  sortie le 5 mars