dehors tempete

 

"Mon auteur ne porte pas de sweat à capuche et n’a pas d’ordinateur. Il a la tête qu’on connaît à Beethoven. Il se relit plusieurs fois, tout haut, pour bien goûter les mots, comme un acteur qui s’entraînerait devant le miroir de la salle de bain ou comme un plongeur à la piscine. Indécis, tout serré dans son maillot, il s’apprête à faire un saut de huit mètres, sentant peser sur lui le regard des autres baigneurs en contrebas.

C’est qu’elle est compliquée à formuler, cette première phrase. La phrase idéale, la phrase juste, celle qui donnera son ton, sa saveur, au roman. Celle qui lui permettra de se présenter au lecteur. D’affirmer un ton, un esprit, une intention, comme l’ardoise qui annonce le menu du jour."

 

Clémentine Mélois  plasticienne formée aux Beaux arts  est également  une romancière biberonnée à l'Oulipo l'école de Raymond Queneau  et de Georges Perec

Dans "Dehors la tempete", son  vibrant hommage à la littérature qui vient de paraitre chez Grasset, elle  revient longuement sur les littératures de son enfance,  cite sa Bretagne natale et son amour pour Moby Dick-(« Le capitaine Achab arpente le pont, j’entends au-dessus de ma tête les grincements du bois au passage de sa jambe d’ivoire. » )

Clémentine Mélois nous  fait partager cette expérience  intime et en même temps universelle qu'est le plaisir de la  lecture. Mêlant souvenirs autobiographiques et récit de personnages de fiction son Dehors la tempête ( titre ô combien prémonitoire) séduira à coup sur les nombreux amoureux de littérature. 

"Les histoires d'honneur à préserver sont particulièrement étrangères à nos préoccupations actuelles"


Clémentine Mélois, dehors la tempête, Grasset 17 € ebook 11.99 €