Affiche_MONOS

 Dans "Sa majesté des Mouches"-  que ce soit le roman de William Golding ou bien son adaptation cinéma par Peter Brook-  des enfants se retrouvent livrés à eux-mêmes sur une île déserte. 

Pleins de bonne intention, ils vont organiser la vie en communauté sur l'île, et chaque enfant se voit attitré d'une tâche avant que les rancoeurs et jalousie viennent s'en méler .

Une version Robinson  Crusoé gratinée de cruauté enfantine à laquelle on pense forcément en voyant "Monos"  le  second long-métrage de fiction du colombiano-équatorien Alejandro Landes, qui avait embarqué la Berlinale l'an passé avant de sortir en salles chez nous la semaine juste avant le confinement 

La question des enfants soldats y est en effet abordée sous un angle assez allégorique avec ce film qui nous immerge dans le quotidien  un groupe de 8 enfants solidats  au service d'une mystérieuse « organisation » révolutionnaire. 

Monos_2__c__Stela_Cine_01

Ces adolescents guérilleros qui vivent dans un bunker en pleine jungle amazonienne sont chargés de surveiller une otage américaine, la doctora . selon les consignes qu'un nain le "messager" leur donne au compte goutte .
Sauf que  très rapidement,  ces adolescents se voient contraints à des rituels primitifs  puis dépossédés de repères moraux et de leur libre-arbitre. 
Monos – trigon-film.org

Peu narratif et explicatif   "Monos " ne donne pas énormément de précision sur le contexte ambiants. Alejandro Landes préfère, au récit linéaire, opter  pour une ’immersion sensorielle et sensuelle assez étonnante et qui fait mouche.

Monos constitue un trip onirique et hypnotique de toute beauté dont la portée est  accentuée par la partition post moderne de Mica Levi ( " Under the skin").

Monos_6__c__Stela_Cine_01

Autant qu à "la majesté des mouches" dont on parlait au début d'article  on pense aussi au cinéma  d'un Tarkovski qui se retrouverait délocalisé  dans  une ambiance tropicale. aussi chaude qu'inconfortable.

Une expérience immersive et sauvage pour une proposition cinématographique assez éloignée des sentiers battus qu'on vous recommande dès la semaine prochaine. 

 DISPONIBLE EN VOD LE 5 MAI

Editeur : Le Pacte