ACCIDENTAL LUXURIANCE OF THE TRANSLUCENT WATERY REBUS

 

rebus1



Synopsis : Dans une course, ou une quête existentielle, un homme, une femme, et un inspecteur de police,
traversent le vide, et le crèvent de leurs questions...

 

maxresdefault



Symbolique existentielle


En utilisant tous les outils de l’animation "manuelle" et pratique, Dalibor Baric propose à son spectateur une quête existentielle, celle de deux personnages qui refusent le système et qui sont traqués, ou poursuivits, ou peut-être ni l’un ni l’autre, par un inspecteur à l’Américaine, ou la Fred Vargas, qui avance dans la nuit et pose les questions que personne ne veut entendre.

 


À grands renforts de collages, de montages, de pochoirs, de pinceaux, de flous, de logos, d’éclairages, de détournements d’images d’archives, de films, de comics, cette œuvre, guidée par des voix sans corps, touche à la circularité d’une réflexion, à une aporie peut-être, qui revient sans cesse aux mêmes images et aux mêmes formes, aux mêmes abeilles et à la même cendre de cigarette.
Dès lors toute cette quête métaphysique, existentielle, est-elle, soit à résoudre soi-même ? En cherchant un chemin, un sens, une réponse, au milieu de ce fatras organique de formes, de couleurs et de textures ? Ou bien est-elle à contempler dans son échec, dans sa circularité infinie, comme Sisyphe avec son rocher ?

Note : 1.5/5 

Luxuriance inattendue du rebus aqueux translucide
Date de sortie inconnue
Durée : 1h 20 – 80 min
De Dalibor Baric