jeudi 16 juillet

Felicità : une chronique familiale pleine de poésie qui interroge la normalité

  On n'avait plus de nouvelles du réalisateur-  certes plus actif en tant que scénariste-  Bruno Merle,  après Héros,  un premier   long métrage particulièrement déconcertant donnant un contre emploi total à un Michael Youn un peu en roue libre dans le rôle d'un preneur d'otage pas loin de De Niro dans la Valse des Pantins. Hasard de la programmation, le jour où le trublion Youn sort son nouveau film en tant que cinéaste, Bruno Merle sort enfin son second long métrage,  près de 13 ans... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 16 juillet

Le disparu de Larvik; Jorn Lier Horst livre un bon polar d'été un peu prévisible

“Dans toute affaire, il y avait des faux témoignages, songea-t-il en laissant couler l’eau. Non pas parce que des gens mentaient sciemment à la police, mais parce qu’ils se figuraient avoir vu des choses qu’ils n’avaient en fait pas vues. Les témoins confondaient actes imaginés et actes réels. La mémoire était influencée par des expériences passées, par les propos d’autres personnes, par la manière dont les questions étaient posées. Même en ayant assisté aux évènements, on pouvait passer à coté d’éléments cruciaux. C’était tout à... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 06:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,