unnamed - 2020-07-26T001038

Dans un futur proche où la population féminine a été éradiquée, un père tâche de protéger Rag, sa fille unique, miraculeusement épargnée. Dans ce monde brutal dominé 

 

Une gamine de 11 ans et son ours de père vivent dans les bois. Que fuient-ils? Pourquoi alors qu’ils rencontre un chasseur, la présente-t-il comme son fils? Que craint cet homme du monde extérieur?.
Vous n’en saurez pas plus et je ne peux que vous conseiller de voir “Light of my life” sans rien connaitre de l’histoire et de vous abandonner à la vision de ce long poème triste et d’une franche beauté.
Casey Afflek, acteur inspirant et réalisateur inspiré, donne une dimension intime et épique à cette dystopie sauvage. Le spectateur est touché au cœur par la relation d’une grande douceur entre un père et sa fille, un père prêt à tout pour la sauver et la garder près de lui.

5049676

 

Des acteurs formidables et une mise en scène douce et fluide malgré l’âpreté du sujet, au service d’une fable féministe et peut-être le premier film d’anticipation post “Me Too”. 
A aller savourer dès le 12 août au cinéma 
  

Et n'oubliez pas notre concours twitter pour faire gagner des places !!