mardi 25 août

Rentrée littéraire 2020 : La discrétion : Faïza Guene continue d'imposer son discret mais nécessaire univers..

  "Pour toujours elle gardera la tristesse profonde de ceux qui ont le sentiment de tout avoir abandonné alors même qu ils ne possédaient rien. Pour toujours elle gardera cette illusion terrible qui peut croire qu elle peut quitter un lieu y retourner et laisser les choses comme on les a laissées." Faïza Guène, jeune auteur française d'origine algérienne, révélée  à 19 ans à peine, avec l'excellent 'Kiffe Kiffe demain' paru il y a déjà 15 ans de cela, avait donné ses dernières nouvelles littéraires en 2018 avec... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 25 août

Sortie DVD : Histoire d'un regard / un documentaire passionnant sur Gilles Caron

   Essentiellement connu pour ses photographies autour des événements de Mai 68 (on en avait parlé à l'occasion du cinquantenaire de l'événement) , Gilles Caron est, aujourd'hui encore, "le" photographe de 1968, aussi bien aux yeux de la profession que du grand public., pas uniquement  pour ses prodigieux clichés des événements de mai 68, mais surtout pour sa profonde compréhension de cet évenement et de  la jeunesse. de l'époque lui qui n'avait alors que 28 ans.. Mais bien au delà de cet... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 25 août

Rentrée littéraire 2020: Un jour ce sera vide, un premier roman sur l'enfance d'une force incontestable!

 Seulement 65 premiers romans sur un total de 524 titres : s'ils sont assez peu représentés en proportion, les œuvres des primo-romanciers continuent de délivrer de belles surprises en cette rentrée littéraire 2020.    Après avoir présenté la semaine dernière Ce qu'il faut de nuit (La manufacture de livres) de Laurent Petitmangin et pas plus tard qu'hier, La petite dernière (Noir sur Blanc) de Fatima Daas, voici en ce dernier #mardiconseil du mois, un zoom sur Un jour ce sera... [Lire la suite]