couv_livre_3189

Peut-on parler d’une seule et même musique arabe ? Comment circonscrire géographiquement et stylistiquement un genre musical aussi vaste ? 

En quoi les musiques écoutées, dans un ensemble aussi vaste et varié que le monde arabe, participent-elles d’un corpus commun qui justifierait une approche globale mêlant pays, genres, langues et publics ?

Par de nombreux aspects, elles deviennent une expérience collective qui transcende peu ou prou générations, milieux sociaux, frontières et nationalités

 Le projet de cette anthologie de Coline Houssais  est de montrer qu’il n’y a pas qu’une musique arabe, tout en révélant l’unité musicale qui rassemble une vingtaine de pays aux langues, à la culture et au développement différents.

. À travers cent enregistrements, entre traditions et réinterprétations pop, se dessine une riche cartographie musicale, propice à une déambulation sonore passionnante et inédite.