450x450bb

 

Vertige de l'amour”, chantait Alain Bashung. Dans sa chanson, il était question de rêver trop fort.

On ne rêve jamais assez fort. Les deux garçons de Vertige rêvent très fort. Rêver, ça permet de s'évader, de s'aérer quand on est pris dans les tourments et la tourmente d'un groupe de rock dont on ne maîtrise soudain plus vraiment le destin, les desseins.

 Jérôme Coudanne avec Deportivo et Robin Feix au sein de Louise Attaque ont ainsi connu ces groupes à la croissance obligatoire, au gigantisme de moins en moins contrôlable. 

Vertige est ce qu’il leur fallait, un groupe personnel, un groupe sans pression, un groupe pour le plaisir de jouer.
 
Avec l’oxymore de « pop radicale » comme phare dans l’écriture, Vertige allie mélodie et radicalitéde par la radicalité du son, des attitudes ou des mots hallucinés.

Une belle plongée dans les 90’s du rock français, menée par deux musiciens se croisant depuis plus de 15 ans sur la scène française, formant ainsi ce collectif  VERTIGE et son Populaire engagé. 

VERTIGE – Populaire

Utilisant seulement une basse, aucune guitare, une voix et quelques claviers de traviole, Jérôme et Robin s’accrochent à la naïveté de leurs débuts, à cette spontanéité, à cette fraîcheur, pour toujours aller à l’essentiel.  Un univers post-punk  bien ancré, porté par des textes en français ciselés et percutants.  

Vertige, « Populaire », premier album disponible depuis le 11 septembre 2020 sur le label At(h)ome.