81zazp99wbL

 Patrice Leconte demeurera à jamais le cinéaste de deux films que j'avais adoré plus que tout et que j'avais revu en boucle maintes et maintes fois entre 1988 et 1998 :Monsieur Hire, cette adaptation d'un roman de Simenon avec un Michel Blanc totalement à contre-emploi, livide et bouleversant et Tandem, cette magnifique épopée tragicomique avec un Jean Rochefort et un Gérard Jugnot au sommet de leur art.

Dans les passionnants bonus que l'on trouve dans la version combo DVD/ BLU Ray de ce Tandem qui vient juste de sortir chez Pathé, Patrice Leconte  nous raconte pendant 45 minutes la génèse de ce qui est un de ses  films les plus personnels, très beau mélange de tristesse et d’ironie.

 

Il confie avoir écrit ce scénario dès 1981, soit six ans avant le tournage du film, et qu'il n'a pu que se lancer dans ce projet périlleux qu'après le succès "des Spécialistes",  pétaradant film d'action avec Giraudeau et Lanvin,  qui avait cassé la baraque en 1985.

Lui qui était jusqu'à présent spécialiste de la comédie populaire (Les vécés étaient fermés de l'intérieur, Les Bronzés, Viens chez moi j'habite chez une copine, Ma femme s'appelle reviens, Circulez y'a rien à voir), avait prouvé qu'il pouvait aller dans un autre registre, le film d'action, avec un vrai succès et cela lui a donné le courage d'aller s'aventurer vers de nouveaux horizons , plus graves et plus intimes et tourné de façon bien plus modeste, un peu comme " un téléfilm" avec une équipe réduite et des conditions sommaires ( la troupe logeait dans les mêmes hôtels un peu minables où résident les personnages du film. 

Passionné par le monde de la radio depuis longtemps, Leconte s'est inspiré pour écrire le scénario de Tandem de la célèbre émission de Lucien Jeunesse «  Le jeu des 1.000 francs » qu'il a animé pendant trente ans sur France-Inter.

Loin d'être un biopic de Lucien Jeunesse ( ce que ce dernier a pourtant toujours pensé, prenant très mal le film de Leconte, selon les dires de ce dernier), Tandem raconte avant tout une histoire d'amitié entre Mortez, ce présentateur extravagant, qui passe pour un notable dans les villes de province où il va mais raillé par l'antenne parisienne qui le considère has been, et Riveteau, assistant totalement dévoué et admiratif à son patron.

 Un duo à la Dom Juan et Sganarelle ou Don Quichotte et Sancho Pança- des modèles auxquels Leconte dit ne jamais avoir pensé pendant l'écriture du film- écrit avec énormément de justesse et d'émotion, d'autant plus qu'ils sont incarnés par deux acteurs au sommet de leur art.

Dans le rôle de Mortez , Jean Rochefort est totalement impérial à tel point qu'on ne voit pas qui d'autre que lui aurait pu jouer ce rôle, alors que  Jugnot- qui visiblement éprouvait pour Rochefort la même admiration que son personnage ressent pour Mortez,  met énormément d’humanité à Rivetot, homme à tout faire au coeur gros comme cela.

Mais plus qu'un rapport dominant dominé, Tandem est le récit d'une amitié de personnes différentes mais totalement complémentaires : Quand l’un s’en va, l’autre est perdu.  

Avec ce magnifique tandem d’acteurs, et également la bouleversante chanson de Richard Cocciante " Il Mio refugo" écrite spécialement pour le film et qui restera inoubliable pour tous ceux qui l'ont entendu une fois, Patrice Leconte réussit totalement  un film entre rires et larmes qui rejoint le panthéon de la dramédie  à la française. 

  Tandem fait partie des trois films du cinéaste restaurés par Pathé avec Monsieur Hire, Tango

En combo DVD/Blu-ray le 21 octobre 2020

SUPPLEMENTS : - Retour sur Tandem : Entretien avec Patrice Leconte (45 min) - Document d’archive : interview de tournage de Jean Rochefort (13 min)

PRIX COMBO DVD/BR : 19,99€