9782258193925ORI

 "C’est bizarre comme trois ou quatre notes de colère jouées simultanément peuvent créer l’accord de rage parfait » - 

  Tayari Jones  avait marqué les esprits avec Un mariage américain - auréolé du prestigieux Women’s Prize for Fiction en 2019 et surtout largement acclamée par Barack Obama , brillant attaché de presse littéraire  

Cet implacable portrait de la classe moyenne noire du sud des États-Unis était en effet des plus réussis.

La romancière ne tarde pas pour récidiver  joliment avec Des baisers parfums tabac son nouveau roman où elle prolonge sa peinture  dispensée avec acuité  de la classe moyenne noire du Sud des États-Unis. 

Dana Lynn Yarboro , l'hérOîne de ce nouveau roman est une jeune noire Américaine des années 80 vivant à Atlanta,  dont le père est bigame et dont elle est la fille illégitime, fruit d'une union dissimulée. 

Alors que la fille légitime, sa demi soeur Chaurisse vit  de façon plus privilégiée, les deux soeurs vont finir par se rencontrer. et une relation, entre amitié et jalousie réciproque va se créér.

C'est, un peu à l'instar du premier roman de Margaret  Wilkerson Sexton dont on a récemment parlé, aux thématiques et à la construction assez proche,  une saga sur plusieurs décennies , peuplée de  personnages  forts et complexes. à laquelle nous convie Tayari Jones.

La romancière américaine n'hésite pas à nous montrer en détail  les impacts de ce terrible secret de famille sur plusieurs générations et l'amertume qu'une enfant bafouée peut garder longtemps en elle.

Comment se construire quand toute sa vie est basée sur un mensonge? Peut- on dévoiler par ailleurs  à la face du monde la vérité quand conserver celui ci semble injuste pour sa propre personne, mais dont la révélation risquerait de faire du mal à autrui? 

Des baisers parfums tabac est une fresque qui  explore avec causticité, amertume mais sans cynisme  les thèmes de la famille, de la loyauté,  et du racisme et  le récit d’une enfance pas comme les autres.

Des baisers parfum tabac, de Tayari Jones. Editions Presse de la cité, 376 pages,  Parution le 10 septembre.