9782213713205-001-T

-"Enfant, j'étais déjà nostalgique, dit-il.

Les claps de fin il en a comme moi une consicence aigue. Et il aime les chanter, . Je me dis que nous avons en commun  cette aspiration envahissante à vivre des choses qu'on croyait pourtant inacessibles. Cette impression de rater notre vie avant même de l'avoir vécue."

 La romancière Kéthévane Davrichewy s’était fait connaitre en 2010, avec La Mer noire (Sabine Wespieser), un roman émouvant, fortement  inspiré de l’exil de ses grands-parents géorgiens puis avec Les Séparées, en racontant une amitié   fusionnelle qui se délitait sous fond de mitterrandisme et de dissension politique

Ce qu’on ignorait jusqu’à présent c’est qu’elle était amie depuis plus de 20 ans avec des artistes qu’on aime beaucoup à Baz’art, le cinéaste Christophe Honoré, le cinéaste et scénariste Diastème et surtout le chanteur Alex Beaupain.

C’est de ce dernier qu’il est surtout question dans la dernière publication à ce jour de Kéthévane Davrichewy puisqu’elle se livre à un exercice d’admiration pour son ami avec qui elle aura grandi artistiquement et humainement parlant.

Alors qu’ils se sont rencontrés, en 1998, par l’intermédiaire du cinéaste Christophe Honoré,  à une époque où ni l'un ni l'autre ne sont encore connus du grand public , Kéthévane et Alex vont tout connaitre ensemble.

Ils vont aussi bien traverser des tempêtes (avec la mort brutale d’Aude, la compagne de Beaupain, lors d’une soirée à laquelle Kéthévane était présente), disparition qui hantera une grande partie de ses morceaux, mais aussi connaître de grands succès, notamment le triomphe du film "Les chansons d’amour" dont la BO écrite et composée par Alex Beaupain  fera décoller  sa carrière vers des cimes qu’il n’a toujours pas redescendu.

Dans cette relation entre la romancière et le chanteur, la vie et la mort s’y entrelacent et leur complicité n’aura jamais été altérée par les épreuves et l’usure du temps pour ces deux artistes qui ont, chacun à leur manière, fait de l’intimité et de la mélancolie 

Alex Beaupain : "Un chanteur, c'est quelqu'un qui ne s'améliore jamais"

Réflexion profonde sur l’amitié, la transmission, et sur la grande chanson française ; passion qu’Alex et Kéthévane ont en commun, le récit intime et émouvant de Kéthévane Davrichewy montre surtout comment le deuil, les trahisons la mémoire et le temps qui passe nourrissent leurs œuvres respectives  

En entremêlant souvenirs et anecdotes aux phrases de Beaupain, ce récit  sensible retrace  cette relation traversée par le succès, les distances et les retrouvailles.

Un bien beau récit d’amitié délicat qui  lève un voile assez pudique  sur les coulisses de la création.